Rudens

« Rudens » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le titre s'écrit « Rudens », mais ce navigateur n'a pas pu l'afficher correctement.

Plaute.

Rudens est une pièce de théâtre de Plaute, un auteur comique latin. Ce n'est pas une pièce très connue, mais intéressante parce que pour une fois, Plaute valorise les velléités de vertu de ses personnages.

La pièce entière est placée sous le signe de l'étoile Arcturus, qui est chargée d'exposer l'argument de la pièce dans un prologue, où elle indique aussi que, pour aider Jupiter, elle surveille les actions des personnages. Elle se chargera d'informer le père des dieux afin que tous, bons et méchants, reçoivent la juste rétribution de leur vie.

Le rudens est un filet de pêcheur. C'est grâce à un tel filet que sera retrouvée une cassette contenant des objets nécessaires à la reconnaissance de la protagoniste par ses parents.

Argument[modifier | modifier le wikicode]

Un vieux citoyen romain s'est ruiné par générosité pour ses amis. Il a dû s'exiler à cause de sa grande pauvreté et vit maintenant très simplement en bord de mer avec sa femme et ses esclaves.

Sa fille, Palestra, lui a été enlevée alors qu'elle était toute petite et comme il n'a pas d'autres enfants, il est désormais sans héritier.

Par ailleurs, le leno (marchand d'esclave) qui a acheté Palestra a été victime d'un naufrage, où il a tout perdu, y compris la jeune fille et sa servante. La cassette qui contenait les jouets et les objets permettant la reconnaissance de la jeune fille par ses parents a également été perdue dans le naufrage.

La jeune Palestra, qui a réussi à se hisser dans un canot au moment de la tempête, accoste avec sa servante sur le rivage où habitent ses parents. Elles vont se réfugier toutes deux dans le temple de Vénus qui est voisin de la plage.

Le leno échoue aussi sur la plage et se met à la recherche de ses biens.

C'est un pécheur qui va retrouver la cassette au fond de l'eau, en la capturant dans son rudens : la jeune fille sera ainsi reconnue par sa famille et pourra épouser son amant Pleusidippe qui avait formé le projet de l'acheter au leno pour pouvoir vivre avec elle. Le leno perdra donc la somme qu'il projetait de gagner en vendant la jeune fille.

Originalité[modifier | modifier le wikicode]

Nous retrouvons dans cette pièce des topoi (éléments communs à toutes les pièces comiques latines), bien entendu, comme la reconnaissance de la jeune fille enlevée dans son enfance, la méchanceté du leno, la bêtise des esclaves, etc.

Cependant, le décor change radicalement ici : nous sommes en bord de mer et non dans une rue d'Athènes, comme c'est le cas dans les autres pièces de Plaute ou de Térence. Tous les personnages s'efforcent en outre d'agir dans le sens de la vertu et en sont récompensés. Le spectateur aurait peut-être souhaité un châtiment exemplaire pour le leno, mais c'est sans doute que la peine l'attend sur les rivages du Styx.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.