Pauline (Alexandre Dumas)

« Pauline (Alexandre Dumas) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Pauline est un roman écrit par l'écrivain français Alexandre Dumas et paru en 1838. C'est un roman assez tragique.

C'est l'un des premiers romans d’Alexandre Dumas

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

En 1830, la jeune Pauline de Meulien rencontre, l'étrange et attirant Horace de Beuzeval. Elle se retrouve bientôt mariée avec lui et vit avec lui une vie paisible et heureuse.

Au bout de quelques mois, Horace déclare qu'il doit aller en Normandie en compagnie de deux de ses amis. Pauline inquiète, le rejoint là-bas. Prise de soupçons, elle emprunte un passage secret et assiste, horrifiée, au meurtre d'une jeune Anglaise.

Craignant qu'elle le dénonce, son mari l'enferme dans le cachot d'une abbaye lui donnant la liberté de mourir lentement d'inanition ou rapidement, tuée par le poison qu'il lui laisse...

Peu après qu’elle ait absorbé ce poison, Alfred de Nerval, ancien amoureux de Pauline, la retrouve et la sauve. Il s'enfuit avec elle en Angleterre, où il prend soin d'elle comme un frère. Elle se rétablit peu à peu aux côtés d’un homme en qui elle a confiance. Un jour, Alfred reçoit une lettre de sa mère lui annonçant les fiançailles de sa sœur avec Horace. Il se rend à Paris immédiatement et défie Horace qu'il tue en duel. Pauline, apprenant la nouvelle par les journaux, retombe dans ses souffrances. Le couple se rend en Suisse et en Italie, pour permettre à Pauline de se soigner. Pauline, jure à Alfred un amour éternel et rends son dernier soupir.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…