Passage à niveau

« Passage à niveau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Illustration d'un passage à niveau

Un passage à niveau désigne un croisement entre une ou plusieurs voies de chemin de fer et une route ou un passage pour les piétons.

On parle de passage à niveau lorsque ce croisement est au même niveau, sans pont ni tunnel.

Fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

La majorité des passages à niveau des pays développés fonctionnent de façon automatique. Il reste cependant des passages manuels actionnés par un garde-barrière. Dans de très rares cas, ils peuvent aussi être actionnés manuellement mais à distance (par radio, par bouton).

Les passages à niveau automatiques sont équipés de feux rouges clignotants, d'une sonnerie et parfois de deux ou quatre barrières.

Il existe aussi des passages à niveau sans feux rouges ni barrières ; dans ce cas, un panneau stop est implanté. Les véhicules doivent s'arrêter et laisser passer les trains avant de pouvoir repartir. En général, ils sont installés sur les chemins et les routes de très faible importance.

Les passages à niveau sont conçus pour assurer la sécurité quelle que soit la situation. Par exemple en cas de coupure d'électricité, des batteries ferment le passage à niveau ; ou encore en cas de moteur défaillant, la barrière se baisse par gravité et reste fermée jusqu'à réparation.

Danger[modifier | modifier le wikicode]

Le niveau de danger d'un passage à niveau dépend de deux choses :

  • Le fonctionnement technique du passage à niveau : s'il est bien entretenu, bien conçu.
  • Le comportement des automobilistes.

La majorité des accidents aux passages à niveau, dans les pays riches, sont provoqués par le non respect des règles par les véhicules ou les piétons.

Au niveau mondial, on estime à 1% la mortalité routière dûe aux passages à niveau.

En France[modifier | modifier le wikicode]

Un passage à niveau, possédant des feux rouges et deux barrières, en France

Le code de la route donne priorité au train car le train, contrairement aux voitures, cyclistes et piétons, ne peut pas s'arrêter assez rapidement lorsqu'il voit un danger. Ce sont les feux rouges clignotants qui obligent l'arrêt dans le code de la route, peut importe l'état des barrières.

En moyenne, un train s'arrête 9 fois moins vite qu'une voiture. Lorsqu'un conducteur de train voit un obstacle à un passage à niveau, en général, il est déjà trop tard pour qu'il arrête son train.

En 2017, il y a plus de 15 000 passages à niveau en fonctionnement en France. Sauf une exception près de Lyon, les passages à niveau ne sont pas implantés sur les voies rapides ni les autoroutes.

En principe, chaque passage à niveau est muni d'un téléphone d'urgence, servant à prévenir les agents gérant les chemins de fer d'un danger. Souvent, ils sont reliés à l'aiguilleur.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…