Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Tunnel

« Tunnel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Section du tunnel sous la Manche et tête de motrice Eurostar (en exposition)
Entrée nord du tunnel de Ginard sur l'autoroute A51, au sud de Grenoble.

Un tunnel est une galerie souterraine, généralement voûtée, percée à travers une montagne, sous un cours d'eau ou sous une grande ville, qui livre passage à une voie de communication : route, chemin de fer, canal, chemin piétonnier.

Les grands ouvrages hydrauliques souterrains (aqueducs, égouts collecteurs) sont apparentés aux tunnels par leur mode de construction.

Le mot « tunnel » a été emprunté à l'anglais tunnel, lui-même issu du mot français « tonnelle », qui désigne une voûte de verdure.

Tunnels historiques[modifier | modifier le wikicode]

Tunnel d'Eupalinos, sur l'île de Samos, Grèce antique, -VIe siècle

Un peu partout dans le monde, dès l'Antiquité, les mines (de métaux), les carrières (de pierre), les installations fortifiées comprenaient des galeries souterraines.

Proche-Orient[modifier | modifier le wikicode]

Au Proche-Orient, on a construit des tunnels dans des régions plus ou moins désertiques pour irriguer les champs (qanats) ou amener l'eau dans les villes (tunnel construit par Ézéchias à Jérusalem, par exemple).

Grèce antique[modifier | modifier le wikicode]

Dans la Grèce antique, sur l'île de Samos, vers -520, le tunnel d'Eupalinos, galerie souterraine longue de 1 036 m, a été creusé par l'ingénieur Eupalinos à travers une montagne pour amener l'eau d'une source vers la ville de Samos.

Tunnel de Malpas, sur le canal du Midi (1679)

Rome[modifier | modifier le wikicode]

Les Romains ont très tôt réalisé un système d'égouts en voûte maçonnée sous la ville de Rome (« cloaca maxima »), puis des tunnels routiers, la plupart autour de Naples, pouvant atteindre 1 km, ainsi que des trop-pleins souterrains de grande longueur pour réguler le niveau des lacs proches de Rome.

Canaux français du XVIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Les plus anciens tunnels construits pour le passage d'une voie navigable sont ceux construits sous le règne de Louis XIV par Pierre-Paul Riquet sur le canal du Midi qui joint l'océan Atlantique à la Méditerranée, entre Bordeaux et Sète, desservant au passage Toulouse et Carcassonne.

Tunnels remarquables[modifier | modifier le wikicode]

Tunnels ferroviaires[modifier | modifier le wikicode]

Le plus long tunnel ferroviaire du monde est le Tunnel de base du Saint-Gothard, en Suisse, sous les Alpes. Il comporte deux tubes parallèles d'une longueur de 57 km. Le percement du premier tube a été achevé le 15 octobre 2010, et le second tube (tube ouest) sera terminé au printemps 2011. La mise en exploitation du tunnel est prévue pour décembre 2017.

Le plus long tunnel ferroviaire en service est le tunnel du Seikan, tunnel sous-marin de 53,850 km qui relie les îles de Honshū et de Hokkaidō au Japon.

L'ancien record du tunnel sous la Manche, avec ses 50,450 km, est donc surpassé.

Tunnels routiers[modifier | modifier le wikicode]

Le tunnel de Lærdal dans l'ouest de la Norvège, long de 24,5 km, est le plus long tunnel routier du monde.

Le Duplex A86 dans l'ouest parisien, long de 10 km, est le tunnel le plus sûr d'Europe.

Aqueducs[modifier | modifier le wikicode]

L'aqueduc du Päijänne, en Finlande, est le plus long tunnel creusé dans la roche au monde. Long de 120 km, il approvisionne la capitale, Helsinki, en eau potable.

Tunnels d'accélérateurs de particules[modifier | modifier le wikicode]

Les tunnels du CERN (Centre européen de recherche nucléaire), à la frontière franco-suisse, à proximité de Genève, accueillent les accélérateurs de particules « Super Proton Synchrotron » (SPS) et « Large Hadron Collider » (LHC). Ils forment chacun un anneau d'une circonférence de 7 km pour le SPS et de 26,66 km pour le LHC. On ne peut y accéder que par des puits verticaux ou des galeries de service.

Techniques de construction[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Tunnel de Wikipédia.
Consulté le 31 octobre 2010.
Article mis en lumière la semaine du 28 novembre 2011.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…