Palais du Potala

« Palais du Potala » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le palais du Potala, 2009.

Le palais du Potala (en tibétain : པོ་ཏ་ལ ; en mandarin : 布达拉宫) est un palais-forteresse qui se trouve sur la colline de Marpari (la « colline rouge »), au centre de la vallée de Lhassa, au Tibet. C'est le palais d'hiver du chef spirituel du bouddhisme tibétain ou le dalaï-lama et ce, depuis le VIIe siècle.

Le palais du Potalala a été construit par Lobsang Gyatso, le 5e dalaï-lama, au XVIIe siècle. Le palais du Potala mesure 117 mètres de haut. Ses treize étages abritent plus de 1 000 pièces, qui couvrent au total une surface de 130 000 m². L’ensemble de l’édifice est fait de pierre et de bois. Ses murs font en moyenne trois mètres d’épaisseur. Le palais du Potala est un symbole majeur du bouddhisme tibétain.

Il a été pendant plusieurs siècles, le siège du gouvernement tibétain ainsi que la résidence des Dalaï-Lamas, et ce jusqu'en 1959, date correspondant à la fuite en Inde du 14e Dalaï-lama, Tenzin Gyatso.

Aujourd'hui le palais du Potala est devenu un vaste musée de la république populaire de Chine qui renferme de nombreuses richesses. Aux XVIIIe et XIXe siècles, cet édifice de treize étages comptait parmi les plus hauts du monde.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la Chine — Tous les articles sur la Chine.