Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Oviraptoridés

« Oviraptoridés » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les oviraptoridés sont une famille de dinosaures, qui ont disparu.

Le plus connu d'entre eux était l'Oviraptor. Ces dinosaures étonnants partageaient beaucoup de points communs avec leurs proches cousins, les oiseaux. On sait notamment que, comme eux, ils couvaient leurs œufs.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Vision ancienne d'un Oviraptor, dérobant les œufs d'un autre dinosaure, sur un timbre poste.
La découverte de ce fossile de Citipati, sur son nid en train de couver ses œufs, a permis de comprendre que les oviraptoridés n'étaient pas des dinosaures voleurs d'œufs, mais qu'ils couvaient leurs œufs, comme les oiseaux aujourd'hui.

Le premier oviraptoridé a été découvert dans le désert de Gobi, en Mongolie. Il a été retrouvé sur un nid, que l'on croyait être à l'époque être un nid de protocératops, un dinosaure très commun dans la région.

On a cru que ce dinosaure se nourrissait d'œufs, et qu'il était mort là après avoir tenté de voler les œufs du protocératops ; on l'a donc appelé Oviraptor, le "voleur d'oeufs". Ce nom a été ensuite donné aux autres membres de la famille des oviraptoridés.

Des années plus tard, on a finalement découvert que les œufs n'étaient pas ceux du Protocératops, mais de l'oviraptor lui-même : on a cru qu'il cherchait à manger les œufs, alors qu'il s'agissait en fait de son propre nid ! Depuis, plusieurs découvertes d'oviraptors et de citipatis sur des nids sont venues confirmer le fait que ces dinosaures couvaient leurs œufs.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Comparaison de la taille d'un oviraptor et d'un gigantoraptor avec celle d'un être humain.

Les oviraptoridés étaient des dinosaures bipèdes, très probablement recouverts de plumes. Ils avaient un long cou et une petite tête munie d'un bec édenté et, souvent, d'une sorte de crête sur la tête, un peu comme le casoar.

C'étaient en général des dinosaures assez petits, entre 2 et 3 mètres de long, soit à peu près la taille d'un émeu, debout sur leur pattes arrière. Leur tête atteignait une hauteur de 1 m ou 1,50 m. Mais l'un d'entre eux, Gigantoraptor, était véritablement gigantesque, atteignant 8 mètres de long et plus de 4 mètres de haut.

Une espèce d'oviraptoridé, Nomingia, possédait un pygostyle, os particulier formé par la fusion des vertèbres de la queue, et qu'on ne trouve aujourd'hui que chez les oiseaux.

On n'a pas encore retrouvé de traces de plumes sur les fossiles d'oviraptoridés, mais il est probable que ces animaux en avaient, comme leurs proches cousins. Le fait que certains aient un pygostyle, un os qui, chez les oiseaux actuels, sert à porter les plumes de la queue, renforce cette hypothèse. Enfin, on a découvert des squelettes de ces dinosaures sur leur nid, en train de couver : leur position ressemble à celle d'un oiseau en train de couver, mais dans cette position, les œufs n'auraient été gardés au chaud que si l'animal avait eu des plumes.

Principales espèces[modifier | modifier le wikicode]


Portraits de quelques espèces d'oviraptoridés

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Les oviraptoridés vivaient principalement dans ce qui est aujourd'hui la Mongolie, ainsi qu'en Chine, il y a entre 84 et 70 millions d'années, au Crétacé. Ils côtoyaient d'autres dinosaures, comme le vélociraptor ou le protocératops.

Des dinosaures qui couvaient leurs œufs[modifier | modifier le wikicode]

On a retrouvé les nids de plusieurs espèces de dinosaures, on sait donc comment ils se reproduisaient. On sait aussi que plusieurs espèces prenaient soin de leurs petits. Mais, en dehors des oiseaux, aucun autre dinosaure n'était connu pour couver ses œufs, jusqu'à la découverte des oviraptoridés.

Depuis, on a découvert des fossiles d'oviraptors et de citipatis sur leurs nids, prouvant que ces dinosaures, comme les oiseaux, couvaient leurs œufs. La présence, dans les œufs, de bébés oviraptors encore non éclos prouve bien qu'il s'agit de leurs nids, et pas de ceux de protocératops.

Aujourd'hui, les seuls animaux à avoir des plumes sont les oiseaux, qui s'en servent pour voler. Les scientifiques se sont longtemps demandé à quoi pouvaient servir les plumes des autres dinosaures, puisqu'ils ne volaient pas. Les oviraptoridés apportent un élément de réponse : même s'ils ne volaient pas, les plumes de ces dinosaures ont pu leur servir à couver leurs œufs pour qu'ils éclosent.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Depuis que l'on sait que les oviraptoridés ne chassaient pas les œufs des autres dinosaures, les scientifiques se demandent de quoi ils se nourrissaient.

Les oviraptoridés possédaient un bec sans dents, avec juste deux petites bosses osseuses sur la mâchoire du haut, dont on ne sait pas exactement à quoi elles servaient.

Certains scientifiques ont proposés l'idée que les oviraptoridés aient pu se nourrir de végétaux durs, ou encore de coquillages, mais il n'existe encore aucune preuve connue de ces théories.

Les seuls restes fossiles de repas de ces animaux sont un petit lézard, que l'on a retrouvé fossilisé dans le corps de l'oviraptor qui l'avait probablement mangé, et deux crânes de bébés Byronosaurus, des petits dinosaures, retrouvés dans le nid d'un citipati. Ces découvertes prouveraient que les oviraptoridés étaient au moins partiellement prédateurs, mais ils ont très bien pu manger aussi d'autres choses.

Ce que les oviraptoridés nous apprennent sur les oiseaux[modifier | modifier le wikicode]

Les oviraptoridés ne sont pas des oiseaux : ce sont leurs proches cousins, qui ont disparu. Pourtant, ils partageaient un grand nombre de points communs avec les oiseaux : ils portaient (très probablement) des plumes, couvaient leurs oeufs... des caractères qui n'existent aujourd'hui que chez les oiseaux.

Ceci nous prouve que les oiseaux ont probablement hérité ces caractères d'un ancêtre commun qu'ils partagent avec les oviraptoridés.


Portail des dinosaures —  Tous les articles sur les dinosaures.