Vikidia 128px.png
Logo-lilo.png
Communauté  • Livre d'or
Contribuer, diffuser, rejoindre l'association, faire des recherches, ou regarder une vidéo ; il existe de nombreuses façons de soutenir Vikidia.

Le Tour de la France par deux enfants

« Le Tour de la France par deux enfants » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le tour de la France par deux enfants est un livre de lecture scolaire écrit par Augustine Fouillée, sous le pseudonyme G.Bruno (en référence à Giordano Bruno, hérétique brûlé par l'Église en 1600). Ce livre a été publié par les éditions Belin en 1877. Il servait alors de livre de lecture pour des élèves de cours moyen dans les écoles de la Troisième République. Ce livre eut un grand succès puisqu'il fut utilisé jusque dans les années 1950. Il a atteint un tirage de 6 millions d'exemplaires en 1900.

Ce livre a une visée très patriotique, qui s'explique par le contexte dans lequel il a été créé. En 1870, la France a perdu la guerre contre la Prusse, alors que cette dernière possédait une armée moins nombreuse et moins bien équipée. On a alors imputé cette défaite au manque d'instruction des français, notamment en géographie. C'est pourquoi cet ouvrage visait à la formation civique, géographique, scientifique, historique et morale de la jeunesse. La défaite de France a provoqué la perte de l'Alsace-Lorraine et ce livre en exaltant les régions françaises prépare à l'idée de récupérer cette région.

L'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le tour de la France par deux enfants relate le périple de deux frères, André et Julien Volden, âgés de 14 et 7 ans, habitants de Phalsbourg qui, suite à l'annexion de l'Alsace-Lorraine et du décès de leur père, partent à la recherche de leur oncle paternel, Frantz, à travers les provinces françaises. Celui-ci doit les aider à obtenir la nationalité française, l'occupant leur laissant neuf mois pour faire cela. Julien et André partent ainsi à la rencontre des régions françaises et de leurs habitants, et découvrent les particularités de chacune. On y trouve ainsi des passages sur la saveur des nourritures du terroir, ou sur l'étrangeté des patois qui s'opposent au français méthodique enseigné dans les écoles. A chaque rencontre, l'idée de paix gagne sur la réalité des luttes et des conflits. Les enfants accumulent une richesse de connaissances nées de l'apprentissage des techniques, de l'habileté dans le travail : ils s'initient à l'agriculture, à l'économie domestique, à l'hygiène... C'est également une manière de découvrir les différents métiers. Ce qui fait le charme de ce livre, c'est qu'il accompagné de 220 gravures, ce qui permet aux enfants qui lisent ce livre de se représenter le voyage d'André et Julien.

Ce livre a connu un immense succès, puisqu'il a beaucoup été réclamé, même après sa disparition des programmes. Il aurait même été vendu à 8 600 000 exemplaires depuis 1877. L'ouvrage a ainsi connu de nombreuses rééditions, près de 411, si bien qu'on peut encore se le procurer aujourd'hui.

Cet ouvrage est donc un moyen de faire émerger le sentiment d'unité nationale. En découvrant une à une les régions françaises, André et Julien font l'apprentissage de ce qui fait leur unité, mais aussi leur diversité. La langue française est aussi un moyen de mettre en valeur la culture de la France. Ce livre constitue également une image idéalisée de ce que pouvait être l'école de la IIIe République. Il transmet en effet une morale laïque inspirée des solides valeurs bourgeoises que sont l'ordre, le sens du devoir, l'épargne, .... la stricte soumission aux hiérarchies sociales "naturelles " et surtout le goût du travail consciencieux.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.