Le Loup et les Sept Chevreaux

« Le Loup et les Sept Chevreaux » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le loup noyé dans le puits

Le Loup et les Sept Chevreaux est l'un des contes les plus célèbres des frères Grimm.

C'est l'histoire d'une chèvre qui part faire ses courses et laisse ses sept chevreaux sans surveillance. Elle leur interdit d'ouvrir la porte : le grand méchant loup rode et connait mille ruses pour se déguiser. Au bout d'un certain nombre d'essais ratés, ils finissent par se laisser convaincre et se font dévorer. Un seul lui échappe, caché dans la grande pendule. Au retour de la chèvre, il lui raconte ce qu'il a vu et elle retrouve le loup faisant la sieste...

Résumé détaillé[modifier | modifier le wikicode]

Le Loup à Efteling.

Une chèvre, mère de sept chevreaux, se prépare à aller chercher de quoi manger dans la forêt et, avant de partir, elle réunit ses petits et les met en garde contre le loup : celui-ci sait se déguiser, mais ils pourront le reconnaître à sa grosse voix et à ses pattes noires. Les petits promettent de se méfier et la mère s'en va, rassurée.

Peu après, le loup frappe à la porte des chevreaux. Pour leur faire ouvrir la porte, il se fait passer pour leur mère, mais sa voix le trahit. Il part alors acheter de la craie, qu'il avale de façon à adoucir sa voix, puis il revient frapper chez les chevreaux. Cette fois, il est trahi par sa patte noire, qu'il a posée sur le rebord de la fenêtre. Le loup part alors chez le boulanger et demande à celui-ci d'enduire sa patte de pâte et de la couvrir de farine, puis le loup revient chez les chevreaux. Convaincus par sa douce voix et ses pattes bien blanches, les chevreaux finissent par lui ouvrir. En voyant que c'est le loup, affolés, les chevreaux courent se cacher dans différents endroits de la maison. Mais le loup les trouve et, l'un après l'autre, il n'en fait qu'une seule bouchée. Il les gobe tous, à l'exception du plus jeune, qui s'est caché dans la pendule.

La chèvre revient enfin et découvre la maison dévastée. Elle appelle ses petits. Aucun ne répond, sauf le dernier, qui sort de sa cachette et lui raconte l'horrible drame. Elle sort de la maison et trouve le loup qui se repose sous un arbre. Elle remarque que quelque chose gigote dans la panse du gredin. Elle demande à son cadet d'aller lui chercher des ciseaux, une aiguille et du fil. Elle ouvre la panse du loup et libère un à un les six chevreaux qui, fort heureusement, sont encore en vie. Elle leur demande ensuite d'aller chercher des cailloux, et elle en remplit la panse du loup avant de le recoudre.

À son réveil, le loup a soif à cause des cailloux. Il trouve un puits pour s'y désaltérer. Le poids des cailloux, cependant, entraîne le loup au fond de l'eau, et il se noie. Les chevreaux, qui avec leur mère assistent de loin à la scène, peuvent alors danser et chanter de joie.

Adaptations[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

  • 1957 : Le Loup et les Sept Chevreaux, court métrage ouest-allemand réalisé par Peter Podehl, Schongerfilm, sa durée est de 57 minutes.
  • 1976 : Le Rock du Méchant Loup, film réalisé par Elisabeta Bostan.
  • 1991 : Der Wolf und die sieben Geißlein, court métrage d'animation allemand produit et réalisé par Otto Sacher DEFA, sa durée est de 10 minutes.
  • 2005 : Valkat i sedemte kozleta, court métrage d'animation bulgare réalisé par Vladislav Tomov, sa durée est de 5 minutes.

Théâtre[modifier | modifier le wikicode]

  • 2014 : Sinon je te mange d'Ilka Schönbein, au Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette à Paris.

Télévision[modifier | modifier le wikicode]

  • 1963 : Der Wolf und die sieben Geißlein, le dixième épisode de la première saison de la série ouest-allemande Es war einmal
  • 1966 : Der Wolf und die 7 Geißlein, film d'animation produit par Augsburger Puppenkiste.
  • 1977 : Der Wolf und die sieben Geißlein, téléfilm est-allemand réalisé par Uwe-Detlev Jessen.
  • 1990 : Wir spielen - Der Wolf und die sieben Geißlein, le douzième épisode de la dix-huitième saison de la série allemande Hallo Spencer.
  • 1999 : Simsala Grimm, série d'animation allemande, saison 1, épisode 4 : Le Loup et les Sept Chevreaux (Der Wolf und die sieben Geißlein).
  • 2016 : Emma nach Mitternacht - Der Wolf und die sieben Geiseln, téléfilm allemand réalisé par Torsten C. Fischer.
  • 2017 : Le Loup et les Sept Chevreaux, le premier épisode de la série dérivée Les Contes de Masha de la série télévisée d'animation 3D russe Masha et Michka.

Album[modifier | modifier le wikicode]

Musique[modifier | modifier le wikicode]

  • 1895 : Les Sept Petits Biquets (Die sieben Geißlen) d'Engelbert Humperdinck.

Galerie d'Oskar Herrfurth : cartes postales à la mode d'Épinal[modifier | modifier le wikicode]

Traduction en français[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…