Kerangas

« Kerangas » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
orée des kerangas, au Sarawak (Bornéo, Malaisie).
Nepenthes hemsleyana, une plante carnivore endémique de Bornéo, ici dans les kerangas, au Brunei.

Les kerangas, ou « forêts de landes de la Sonde » sont un type de forêt, présente sur l'île de Bornéo, et réparties entre la Malaisie, le Brunei et l'Indonésie. Elles font partie du biome des forêts de feuillus tropicales humides, et sont caractérisées par leur sol extrêmement acide, constitué de sable, et d'une mince couche d'humus ou de tourbe, très défavorable à la croissance des plantes. kerangas est d'ailleurs un mot de la langue iban voulant dire « terre trop pauvre pour y faire pousser du riz ». Malgré ce sol très peu nourrissant, de nombreuses plantes se sont très bien adaptées à cet environnement, et y forment une forêt dense, le kerangas : d'ailleurs, ce sont ces arbres qui permettent de retenir le peu de terre qui, autrement, s'en irait à cause de l'érosion.

C'est un type de forêt très humide. Parfois, certains kerangas sont inondés en permanence, ils forment alors un type de forêt marécageuse appelée kerapah. Dans ces conditions très particulières, les plantes ont dû s'adapter pour pouvoir survivre, et beaucoup de plantes des kerangas ne se rencontrent nulle part ailleurs dans le monde (on dit qu'elles sont endémiques). C'est un milieu très menacé, qui abrite de nombreuses espèces rares, notamment des plantes carnivores.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...