Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Jerzy Dudek

« Jerzy Dudek » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jerzy Henryk Dudek
Jerzy Dudek.jpg
Nom Jerzy Henryk Dudek
Naissance 23 mars 1973 à Rybnik, Pologne
Nationalité Pologne Polonais
Sport Football
Club actuel à la retraite
voir modèle • modifier

Jerzy Dudek est un ancien footballeur polonais né le 23 mars 1973 à Rybnik. Il jouait au poste de gardien de but pour le Real Madrid.

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

En club[modifier | modifier le wikicode]

Il débute à 12 ans pour le Górnik Knurów. Il est professionnel six ans plus tard, jouant pour le Concordia Knurów en D3 polonaise, établissant un record de 416 minutes d'invincibilité. Il ne jouera qu'une seule saison en Ekstraklasa (1re division), apparaissant à peu près lors de la moitié des matches qu'il jouera pour le Sokół Tychy, faisant ses débuts en élite contre le Legia Varsovie.

En 1996 à l'âge de 23 ans, il part pour le Feyenoord Rotterdam, aux Pays-Bas. Sa première saison sera sur le banc, les quatre suivantes étant cependant complètes pour lui. Il gagne le titre de champion des Pays-Bas en 1999, enchaînant avec une coupe nationale l'année suivante. Son dernier match pour le club néerlandais sera le 26 août 2001.

Rejoignant le Liverpool FC suite à son dernier match aux Pays-Bas, il remplace immédiatement Sander Westerveld en tant que titulaire, Gérard Houllier étant l'entraîneur des Reds à cette ère-là. Sa première saison sera un succès, terminant deuxième derrière Arsenal FC, qui avait complété un doublé Coupe-Championnat. En 2002-2003, il connaît une période tendue en Championnat à laquelle il mettra un terme en battant Manchester United en finale de la Coupe de la Ligue Anglaise (League Cup). Il rencontrera personnellement le pape John Paul II en 2004, lui faisant dédicace de la victoire en Ligue des Champions en 2004-2005. Durant cette compétition, il aura notamment fait deux arrêts mythiques contre Andriy Shevchenko à la fin des prolongations du match, Liverpool ayant remonté une défaite 3-0 vers un nul 3-3. Il arrêtera également les tirs de l'attaquant ukrainien et d'Andrea Pirlo pour décrocher le trophée (les tirs au but se termineront sur un 3-2). Recevant le trophée pour la cinquième fois de l'histoire du club, l'UEFA remit un Badge d'Honneur, les fans des Reds produiront une chanson intitulée Du the Dudek, en l'honneur du gardien polonais, devenant le troisième Polonais à obtenir la C1, après Zbigniew Boniek avec la Juventus et Józef Młynarczyk avec le FC Porto. José Reina est acquis en 2005-2006, Dudek se blesse à un bras, n'ayant plus que 12 apparitions toutes compétitions confondues sur la saison. Il ne participe pas à la Coupe du monde de football de 2006, déclarera vouloir partir, mais se retirera de cette décision et continue l'aventure avec Liverpool. Il la terminera en 2007 avec 186 apparitions toutes compétitions confondues en 6 saisons passées.

Il a 34 ans lorsqu'il arrive au Real Madrid. Il ne jouera que deux matches de Liga BBVA en 4 ans, dû à la présence d'Iker Casillas, principalement. Néanmoins, son assiduité à l'entraînement, son attitude envers les joueurs et le staff sont salués par la presse locale. Il jouera le dernier match de la saison 2007-2008 (et son premier sous les couleurs Madrilènes) contre le Real Saragosse, étant nommé Homme du match, mais cela ne fut pas suffisant aux yeux du sélectionneur polonais pour le choisir pour l'Euro 2008. Juande Ramos devient le nouveau coach Merengue en décembre 2008, il sera titulaire contre le Zénith Saint-Pétersbourg en Ligue des Champions, phase de groupes. Alors que le Real était déjà qualifié, il vaincra les Russes 3-0. Si la presse espagnole met en premier plan la qualité de jeu offensif Merengue, Dudek est remarqué pour son calme et sa sérénité, notamment lors de centres adverses. Son dernier match de la saison sera une défaite 0-5 cumulée contre son ancien club Liverpool FC lors des huitièmes de finale de C1. Les spéculations et rumeurs concernant un retour de Dudek à Feyenoord émergèrent (le coach de Feyenoord étant également le sélectionneur de la Pologne). Jordi Codina, son coéquipier, ira au Getafe CF, ce qui conduit Jerzy à signer une prolongation de contrat d'un an supplémentaire. L'accident de l'avion présidentiel polonais à Smolensk tue 96 personnes, incluant plusieurs personnalités du gouvernement Polonais. Une minute de silence sera alors accordée à la demande du joueur, le match concerné étant le El Clásico entre le Real et le FC Barcelone, tous les joueurs ayant un bandeau noir au bras, témoignant leur soutien. Le 15 juillet 2010, il prolonge de nouveau d'un an, durant l'ère José Mourinho. Il aura joué avec 4 entraîneurs durant autant de saisons. Il débutera sa dernière saison de sa carrière le 8 décembre 2010 contre l'AJ Auxerre, en Ligue des Champions. Après avoir exécuté deux arrêts très bons, il se bagarrera avec l'attaquant auxerrois Roy Contout avant la mi-temps, se blessant à la mâchoire. Il aura une fixation intermaxillaire et sera indisponible pour 6 semaines. Son dernier titre sera celui de vainqueur de Copa del Rey en 2011 contre le Barça (1-0), et son dernier match Merengue sera le 21 mai durant une large victoire 8-1 contre le UD Almería, remplacé à la 77e minutes et entouré par ses coéquipiers durant sa sortie.

En sélection nationale[modifier | modifier le wikicode]

Sa première convocation sera en 1996, figurant en tant que remplaçant inutilisé contre la Russie. Sa première sélection étant contre l'Israël, il recevra son premier capitanat contre l'Estonie. Il jouera 9 des 10 matches de qualification pour la Coupe du monde de football de 2002, jouant contre le Japon et la Corée du Sud, étant éventuellement éliminé lors des phases de groupe. Il sera omis de la liste pour la Coupe du monde de 2006, ce fait étant reçu avec un choc chez les supporters polonais, les médias allant même à se demander "Est-ce que Jonas (le sélectionneur polonais) est devenu fou ?!" à la une. Durant un match amical contre la Colombie, les deux gardiens choisis Artur Boruc et Tomasz Kuszczak commettent tour à tour deux erreurs qui vaudront une défaite 1-2, les supporters polonais se mettant à chanter le nom de Dudek pour montrer le mauvais choix du sélectionneur, sachant également que le but encaissé par le second gardien est provenu directement d'un dégagement de six mètres du gardien adverse Neco Martínez, ainsi que c'est ce but qui a enclenché les chants des supporters. Son retour en sélection se fera contre le Danemark (défaite 0-2 en amical) et la Finlande (défaite 1-3, qualifications pour l'Euro 2008), pour retourner à l'ombre pour 3 ans. Il retourne plus tard en septembre 2009 lors d'un match de qualifications pour la Coupe du monde de 2010, contre la République Tchèque et la Slovaquie, les Tchèques gagnant le match et privant la Pologne de la Coupe du Monde (Dudek y était sur le banc). Il jouera son 59e match contre les Slovaques le 14 octobre : jouant dans un Stadion Slaski presque vide à Chorzów sous une forte neige, il concédera un but contre son camp de Seweryn Gancarczyk pour terminer sur une défaite 0-1. Il jouera son dernier match international le 4 juin 2013 contre le Liechtenstein, arborant le n°60 (soit le total de ses sélections) et étant remplacé juste avant la mi-temps. Il sera, avec son ancien adversaire Andriy Shevchenko, le représentant de la Pologne pour sa co-candidature avec l'Ukraine à l'Euro 2012 (qui lui sera finalement attribué).

Palmarès[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Jerzy Dudek sur Wikipédia en anglais.

Portail du football —  Sport, équipes et compétitions...
Portail de la Pologne —  Tous les articles sur la Pologne.