Identité d'une personne (France)

« Identité d'une personne (France) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les renseignements apparaissant sur une ancienne carte d'identité française de 1940

L’identité d’une personne se compose de son identité légale et de son identité personnelle.

L'identité légale[modifier | modifier le wikicode]

En France, l'identité légale d'une personne renferme plusieurs données légales :

L’identité légale est garantie et reconnue par l’État.

L'appartenance religieuse et l'origine ethnique ne sont pas des données légales.

L'identité légale pendant le régime de Vichy[modifier | modifier le wikicode]

De 1940 à 1944, pendant le régime de l'État français ou régime de Vichy, présidé par le Maréchal Philippe Pétain, l'origine qualifiée alors d'ethnique des juifs faisait partie de l'identité de certaines personnes. Cela permettait de leur appliquer des mesures discriminatoires comme le port de l'étoile jaune sur leur vêtement, l'interdiction de fréquenter certains lieux (jardins publics, magasins...), l'interdiction d'exercer certains métiers. Cela facilitait leur arrestation, leur internement et enfin leur déportation vers les camps d'extermination mis en place par les nazis.

L'identité personnelle[modifier | modifier le wikicode]

La famille, le lieu de naissance, la langue que l’on parle forment la base de l’identité personnelle. Celle-ci évolue tout au long de la vie et se construit par les choix et grâce aux gens rencontrés.

Notre identité est personnelle car elle est différente des autres et on peut la choisir.

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !