Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Friedrich Hegel

« Friedrich Hegel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Hegel, en 1810.

Georg Wilhelm Friedrich Hegel, né à Stuttgart le 27 août 1770 et mort à Berlin le 14 novembre 1831, est un des plus grands philosophes allemands.

Dans l'histoire de la philosophie allemande, il suit Emmanuel Kant et précède Karl Marx.

La philosophie de Hegel repose sur la notion de dialectique, qui est une technique classique de raisonnement, qui procède par la mise en parallèle d'une thèse et de son antithèse, puis tente de dépasser la contradiction par une synthèse finale : je pose (thèse), j'oppose (antithèse) et je compose (synthèse), en dépassant l'opposition.

Chez Friedrich Hegel, la dialectique devient, non plus une méthode de raisonnement, mais le mouvement même de l'esprit et le moteur interne des choses, qui évoluent par négation et réconciliation. La plupart des disciples de Hegel, comme Ludwig Feuerbach, Karl Marx et, plus près de nous, Jean-Paul Sartre donneront leur propre version de la dialectique comme mouvement de la réalité.

Son ouvrage le plus connu est la Phénoménologie de l'Esprit.

Il est également connu pour avoir cité les six premiers arts (peinture, danse, musique, poésie, architecture et sculpture).

Citation[modifier | modifier le wikicode]

“L'homme n'est rien d'autre que la série de ses actes.”

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la philosophie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.