Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Force de Coriolis

« Force de Coriolis » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
 La vitesse avec la terre dépend de la latitude
La vitesse avec la terre dépend de la latitude
 La vitesse change suivant la distance au centre
La vitesse change suivant la distance au centre

La force de Coriolis est une force qui dévie la trajectoire d'un objet en mouvement à la surface d'un objet en rotation. Elle s’applique en particulier sur la Terre à tout corps en mouvement, par suite de la rotation de notre planète autour de l’axe des pôles.

Cette force de Coriolis, comme la force centrifuge, a pour cause que tout corps en mouvement sans force va en ligne droite. sur la terre (ou autre objet en rotation) qui tourne, Si on y reste immobile en apparence, en réalité on fonce pas du tout en ligne droite, mais en rotation en parcourant un tour de terre en 24 heures, soit environ 40000km si on se trouve sur l'équateur et nettement moins par jour de environ 28000km si on se trouve à notre latitude en France environ 45° latitude Nord, parce qu'on est plus proche de l'axe de rotation par un facteur 0,7...

Ainsi, en premier, en restant attaché à la terre, on tourne en réalité en rond et comme dans une voiture qui prend un virage, il apparaît la force centrifuge qui tend à nous faire aller tout droit, si on la laisse agir librement. Ainsi cette force centrifuge diminue un peu l'attraction de pesanteur terrestre, qui nous fait rester sur terre, mais en réalité en tournant d'un tour par jour.

La force de Coriolis vient du fait que en remontant vers le nord on se rapproche de l'axe de rotation terrestre passant du pôle sud jusqu'au pôle le nord. En se rapprochant du pôle Nord à la surface de la terre, la vitesse réelle en rotation diminue car on se rapproche de cet axe.

Sur un plateau de manège[modifier | modifier le wikicode]

Sur la figure, on se déplace sur un plateau de manège qui tourne, la vitesse diminue en se rapprochant du centre et pour rester les pieds fixés sur le plateau et éviter de glisser il faut exercer une force qui empêche de conserver la vitesse plus élevée du bord extérieur du plateau. Cette force, comme la force centrifuge, due à ce changement de vitesse, croit comme la vitesse avec laquelle on bouge vers le centre du plateau et est nulle si on ne bouge pas.

Sur la terre[modifier | modifier le wikicode]

Ainsi en mouvement vers le nord si on est libre de se déplacer sans force sur terre, comme l'air d'un vent vers le nord, cette vitesse se conserve et donc au lieu de rester apparemment immobile en remontant vers le Nord, on conserve la vitesse de déplacement à l'équateur de 40000km/24h ,en montant au 45° nord de latitude et comme à cette latitude 45° la vitesse est bien plus faible de 28000km/24h, sans force librement, on se retrouve à se déplacer à 40000-28000=12000km/24h soit une belle vitesse de 500km/h dans le sens de rotation de la terre vers l'est ( côté où se lève le soleil vers lequel on tourne ), si on laisse le vent qui remonte vers le nord sans aucune force l'obligeant à rester immobile aussi à 45° de latitude.

Ainsi la force de Coriolis est la force qui en apparence cherche à faire conserver la vitesse de rotation sur terre, qui change dans un mouvement montant vers le Nord sur terre ou sur tout objet en rotation lorsque on se rapproche de son axe de rotation, comme dans un manège. Son principe de Galilée est donc le même que celui de la force centrifuge qui cherche à faire aller en ligne droite en conservant une orientation de vitesse la même.

Agissant librement sur l'air remontant entre l'équateur et notre latitude de 45°nord cette force de Coriolis entraîne une vitesse de 500km/h élevée.

Donc cette force est proportionnelle à la vitesse de remontée vers le nord sur terre, plus exactement à la vitesse de rapprochement de l'axe terrestres, ce qui oblige à des calculs d'angles et triangles sur la sphère terrestre.

Effet climatique de la force de Coriolis et sens de rotation des cyclones[modifier | modifier le wikicode]

Donc on comprend que les vents chauds en surpression d'un anticyclone de beau temps, qui remontent de l'équateur vers le nord sont fortement déviées dans le sens de rotation de la terre vers l'est. Alors ces vents d'air en excès tournent dans le sens des aiguilles d'une montre vers l'est en allant vers le nord dans notre hémisphère nord..Dans l'hémisphère sud c'est en sens opposé, car alors la même force apparaît en allant vers le sud au lieu du nord.

Pour une dépression d'un anticyclone sur l'air manquant (sorte de trou d'air) , les airs autour en excès, font tourner en sens inverse le cyclone de mauvais temps en sens inverse des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord.

Après la pluie le froid du Nord[modifier | modifier le wikicode]

De façon pratique ces cyclones de mauvais temps en dépression, en France, qui passent en tournant en sens inverse d'une montre par action de la force de Coriolis due à la rotation de la terre, arrivent de l'ouest avec des vents chauds humides venant du sud et finissent après avec des vents froids secs venant du nord. En particulier à Marseille, on finit ainsi avec le vent mistral sec du nord après le mauvais temps, à cause de la force de Coriolis qui provoque ce sens de rotation.

La force de Coriolis détermine le climat de la terre de façon fondamentale.

Portail de l'astronomie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant l'astronomie.