Eurostar

« Eurostar » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une rame Eurostar, à Chambéry, alors qu'elle assure un Londres - Bourg-Saint-Maurice.

L'Eurostar est un train à grande vitesse, mis en service en 1994 à destination de Londres depuis Paris et Bruxelles, passant par le tunnel sous la Manche.

Eurostar est une entreprise franco-anglaise qui est détenue en majorité par la SNCF.

Pour assurer ses services, Eurostar utilise 38 rames appelées TGV/TMST en France (ou rames British Rail Class 373 au Royaume-Uni).

Les rames joignent Londres à Paris en 2 h 15, Londres et Bruxelles en 1 h 45. Les trains arrivent en gare de Saint-Pancras depuis le 14 novembre 2007 (avant les rames venaient de Londres Waterloo ce qui allongeait le trajet d'une demi-heure) vers les gares suivantes :

Il existe également des liaisons directes vers le parc Disneyland de Marne-la-Vallée, depuis Londres en 2 h 30. En été, il existe des relations Londres - Avignon, en 5 h 40. Il existe des relations Londres - Bourg-Saint-Maurice en hiver, en 7 h 17.

En 2009, Eurostar a transporté environ 9,2 millions de passagers.

Accident[modifier | modifier le wikicode]

Le 18 novembre 1996, la catastrophe qui était redoutée arriva. À 20 h 56, puits de Sangatte (entrée des trains coté France à Coquelles), un train transportant des camions de marchandises s’engouffrait dans le tunnel. À son bord : 10 routiers, le conducteur, 10 camions dont un en feu. Les cheminots ont vu le train en feu et ont aussitôt appelé le centre de contrôle Eurotunnel. On dit au conducteur de ne pas s'arrêter. Avec la vitesse, on a l'impression que le feu perd de sa puissance. Mais la fumée toxique envahit le wagon des routiers et la cabine du conducteur. Le feu atteint les réservoirs d'essence des camions et brûle la caténaire. L’alimentation est coupée et le train s’arrête. À ce moment même, les contrôleurs de l'Eurotunnel ordonnent aux secours de se rendre dans un rameau de communication où ils ont détecté une source de chaleur : ils pensent que c'est l’incendie. Mais ils ont fait erreur. Au bout de vingt minutes, les routiers et le conducteur, à moitié asphyxiés par la fumée, ont réussi aveuglément à trouver la porte du rameau de communication le plus proche. On leur ouvre. En quatre minutes, les pompiers sont parvenus au rameau de communication par la galerie de service. Aucune personne n'est morte, mais les dégâts ont été considérables et le coût des réparations a été incroyable. Le tunnel a été rouvert et on a renforcé la sécurité incendie. Depuis, il n'y a pas eu d'accident dans le tunnel sous la Manche.

Portail des transports en commun —  Les articles sur les transports en commun !
Portail du chemin de fer —  Tous les articles concernant les trains, les métros...