Cordoue à l'époque musulmane

« Cordoue à l'époque musulmane » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Appelée la cité des sciences, Cordoue était l'une des plus grandes villes du monde musulman au Moyen Âge. Grand centre de science et de culture, la ville a joué un rôle-clé dans la Renaissance intellectuelle de l'Europe médiévale.

Conquête arabe et berbère[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Espagne musulmane

En 711, les soldats Arabes de la dynastie de califes des Omeyyades ont conquis la Péninsule Ibérique, alors royaume Wisigoth. La conquête a pris 7 ans. Al-Andalus, est devenue un califat en 929, et les Omeyyades ont choisi comme capitale la ville de Cordoue.

Ville prospère[modifier | modifier le wikicode]

Cordoue était une ville riche et prospère. Sous les Omeyyades, les habitants avaient une vie de bonne qualité. Grand centre de commerce entre l’Europe et l’Afrique, Cordoue connectait l’Andalousie avec le reste de l’empire. La ville était entourée de campagne où se trouvait une agriculture irriguée par des roues à eau.

Population[modifier | modifier le wikicode]

Les natifs de Cordoue étaient en majorité des catholiques. Ils parlaient une variante de latin très proche de l'espagnol. Au 10ème siècle, 50% de la population était musulmane, et 70% au 11ème siècle. La ville était une des plus grandes villes du monde des 10ème et 11ème siècles, avec une population estimée par les historiens entre 150 000 et 400 000 habitants.

Vie des dhimmis[modifier | modifier le wikicode]

Les habitants non musulmans avaient le statut de dhimmi. Les dhimmi devaient payer une taxe appelée le jizya. En plus, ils ne recevaient pas le même salaire pour les mêmes travaux que les musulmans, n'avaient pas les mêmes droits qu'eux et pouvaient subir des humiliations. Les dhimmis pouvaient néanmoins garder leur religion et leurs lieux de prière. Ils pouvaient aussi avoir les mêmes occupations que les musulmans.

Culture et science[modifier | modifier le wikicode]

De nombreux scientifiques vivaient en Cordoue à l'âge d’or, et donc la ville s’est développée très rapidement. Des scientifiques sont allés à Cordoue seulement pour bénéficier de ses centres de recherche. Des scientifiques, comme Abas Ibn Fernas, le premier homme à planer avec une aile qu’il avait fabriquée, ont vécu à Cordoue.

Culturellement, Cordoue était aussi une ville animée. Averroès, l’Aristote de l’Islam, n’était pas seulement un scientifique, mais aussi un philosophe, musicien et mathématicien. Beaucoup d’autres artistes et auteurs ont vécu à Cordoue. La ville avait une des plus grandes bibliothèques du temps avec au moins 400 000 livres.

Liste des savants:

Averroès : appelé l’Aristote de l’Islam

Abou Al Kazim : un des grands chirurgiens de l’histoire

Abas Ibn Fernas : premier homme à planer. Il a découvert l'aérodynamique, inventé les verres correcteurs.

Al-Zahrawi : un des plus grands chirurgiens de l’histoire

Al-Zarqali: astronome

Al-Jayyani: mathématicien

La grande mosquée[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Mosquée-cathédrale de Cordoue
Intérieur de la grande mosquée de Cordoue.

Le chef d'œuvre de Cordoue est la grande mosquée. Avec une surface de 24 000 mètres carrés, elle était une des plus grandes mosquées de son temps. Elle fut construite en 786 sur les ruines d’un temple romain par Abd Al-Rahman I, mais la construction s’est seulement terminée en 976, sous le règne du calife andalou Al Mansûr. Plusieurs agrandissements furent accomplis par Abd Al-Rahman II et Al Hakam II. La mosquée a 19 nefs et 850 colonnes de granite. Le minaret avait 267 marches.

Mihrab[modifier | modifier le wikicode]

Construit par Al Hakam II en 961, le mihrab est le joyau de la mosquée. Formé par des arcs encadrant des façades couvertes de mosaïques. Construit complètement en marbre, il est décoré par des textes du coran en or sur un fond bleu. Après la conquête chrétienne de Cordoue, une cathédrale a été construite au milieu de la mosquée en 1523.

Reconquista et chute de Cordoue[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Reconquista

En 1032, le califat de l'Al Andalus a sombré dans une guerre civile pour le contrôle du pouvoir qui l'a affaibli. Les chrétiens ont saisi cette opportunité pour l’occuper en partie en 1086. Yusuf Bin Tashfin a repris aux chrétiens une bonne partie des territoires perdus en 1099. En 1236, Cordoue fut conquise pour la dernière fois par les chrétiens. Cette date marque la fin de l'âge d'Or de la Cordoue musulmane.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Espagne —  Tous les articles sur l'Espagne
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...