Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
À propos • Aide • Le Livre d'or
Les lecteurs de Vikidia demandent des articles en plus. Voyez la liste d'articles à créer, et venez nous aider à les rédiger !

Cigarette

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Des cigarettes

La cigarette est un petit cylindre de papier rempli de tabac et de coton. Son usage consiste à l'allumer pour aspirer et exhaler de la fumée (ou de la boucane).

Pour le fumeur, la cigarette est un plaisir qui se transforme vite en dépendance (on ne peut plus s'arrêter).

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le tabac est cultivé depuis plus de 3 000 ans en Amérique. Les Amérindiens fumaient déjà.

Christophe Colomb en découvrant l'Amérique découvre aussi le tabac. Les premières graines sont envoyées au Portugal en 1520. Il est alors utilisé comme médicament, on réduit les feuilles en poudre et on inhale cette poudre supposée guérir à peu près toutes les maladies.

En 1560, l'ambassadeur de France au Portugal, Jean Nicot envoie de la poudre de tabac à Catherine de Médicis afin de guérir de fortes migraines de son fils François II. Le tabac est alors appelé "herbe de la Reine" qui est vendu en poudre uniquement par les pharmaciens.

Jusqu'au XIX siècle, le tabac est surtout reniflé ou chiqué, ou alors fumé avec des pipes. Il faut attendre 1843 pour que la première cigarette soit inventée. Sa consommation s'est accrue jusqu'à la fin du XXe siècle.

En 1909, le chimiste Louis Vauquelin isole du tabac la nicotine qui est responsable de la dépendance et de la sensation de bien-être lors de la consommation. En 1842, le chimiste Jean-Augustin Barral découvre la formule chimique de la nicotine et remarque sa toxicité, à petite dose il peut tuer des animaux.

Effets sur la santé[modifier | modifier le wikicode]

  • La fumée est responsable de nombreuses maladies comme le cancer. Un fumeur vit bien moins longtemps qu'un non-fumeur : une étude à démontré que l'on perdait 7 minutes de notre vie à chaque cigarette fumée.
  • Il est difficile d'arrêter la cigarette une fois qu'on a commencé. Fumer cesse vite d'être un plaisir et devient un besoin. On devient esclave du tabac.
  • Pour les femmes enceintes, fumer est très dangereux pour le fœtus : cela peut entraîner de multiples malformations sur le bébé.
  • La fumée encrasse les poumons, ce qui nuit à la respiration.

Substances contenues dans la fumée[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque l'on fume une cigarette, le tabac subit une forte combustion (le bout de la cigarette est à plus de 900 °C. Elle crée de nombreux produits de réaction en plus de la nicotine déjà présente dans le tabac. Les chimistes ont identifié plus de 4 000 molécules dans la fumée de tabac, dont 50 peuvent provoquer des cancers, on trouve notamment:

  • l'acide cyanhydrique ou HCN qui peut entraîner avec une exposition fréquente de faible dose, des maux de tête, des nausées, des vomissements, une augmentation du rythme respiratoire et une irritation des yeux et de la peau.
  • les vapeurs de benzène ou C6H6 qui peuvent provoquer des cancers même à faible dose.
  • le monoxyde de carbone CO qui empoisonne le sang et obstrue les artères : il est la cause d'infarctus du myocarde et d'attaques cérébrales (AVC).
  • le' formaldéhyde ou CH2O qui est un gaz également utilisé comme pesticide, il provoque une irritation des yeux, du nez et de la gorge et peut entraîner de graves troubles respiratoires.
  • l’acétone, à de fortes concentrations, l'acétone provoque des effets dépresseurs du système nerveux central.
  • la nicotine, est un alcaloïde toxique issu principalement de la plante de tabac.
  • le cadmium, cet élément est toxique à faibles doses (est utilisé dans les batteries ).
  • l’ammoniac, il est incolore et irritant (d'odeur piquante à faible dose, il brûle les yeux et les poumons en concentration plus élevée).
  • l’arsenic, c'est un élément hautement toxique, et un polluant.
  • le POLONIUM 210, substance radioactive très toxique, il faut inhaler 20 nanogrammes (c’est vraiment très peu, 20 nanogrammes c’est 0,00002 grammes) de polonium 210 pour mourir à coup sûr.
  • le DDT, de son vrai nom dichlorodiphényltrichloroéthane a pour effet sur l’organisme de provoquer des cancers, il est utilisé comme insecticide.
  • le plomb, est un élément toxique, cancérogène et reprotoxique.
  • le mercure, c’est métal, parmi les plus toxiques.

On trouve également:

  • les goudrons qui sont des substances cancérigènes. Ils sont un mélange de produits toxiques qui apparaissent quand on brûle le tabac. Ces billes de goudron se déposent contre les cellules de la gorge, des bronches et surtout contre les alvéoles pulmonaires.
  • des additifs qui sont des produits chimiques ajoutés dans le tabac. Leur but est de rendre la cigarette plus agréable et ces substances représentent jusqu'à 10% du poids d' une cigarette.
  • les particules fines qui colmatent les alvéoles pulmonaires, rendant la respiration de plus en plus difficile au fil des années.

Types de cigarette[modifier | modifier le wikicode]

Il y a plusieurs types de cigarettes : la cigarette dite "blonde" fabriquée par des industriels, la cigarette que l'on roule soit même avec du tabac et des feuilles et la cigarette en tube que l'on fabrique avec du tabac des cigarettes vides que l'on va remplir soi même. Il existe aussi des cigarettes électroniques.

Cigarettes à rouler ou "tubes".[modifier | modifier le wikicode]

Le tabac à rouler est particulièrement consommé par les jeunes , surtout pour une question économique car il est moins cher. Pourtant une cigarette roulée est plus chargée en nicotine, en goudron et en monoxyde de carbone qu’une cigarette industrielle. Le tabac est moins tassé, la température de combustion des cigarettes est plus élevée donc le fumeur va prendre des bouffées plus longues et plus profondes. Le tabac brûle également moins bien ce qui amène la cigarette à s'éteindre et le fumeur et à la rallumer. Ces différents aspects font que fumer du tabac à rouler est estimé entre deux à quatre fois plus nocif pour la santé : les cigarettes roulées conduisent à inhaler trois à six fois plus de nicotine, de carbone et de goudrons. On peut ajouter à la cigarette roulée  un filtre qui atténue la sensation d'irritation de la gorge mais cela n' a pas d'effet protecteur sur le danger de la cigarette.

Les promesses commerciales "naturelles", "sans additifs" voire "biologiques" des tabacs en pot sont fausses, la toxicité de la fumée du tabac est très forte. L'objectif pour les cigarettiers est d'amener le consommateur de tabac à penser qu'en roulant lui-même sa cigarette et en choisissant son tabac il risque moins de danger.  La part du tabac à rouler a plus que doublé au cours des dernières années en France. On est passé de 8.1% en 2010 à 15.2% en 2014 et 20.5% en 2018.

Cigarette électronique.[modifier | modifier le wikicode]

La cigarette électronique ne contient pas de tabac et existe avec ou sans nicotine.

Pour en savoir plus, lis l’article : Cigarette électronique.

Dépendance et arrêt de la cigarette[modifier | modifier le wikicode]

Types de dépendances.[modifier | modifier le wikicode]

Selon les individus, arrêter de fumer est très difficile, voire presque impossible même avec l'aide de la médecine. En effet, la cigarette entraîne plusieurs types de dépendance :

  • La dépendance physique : la cigarette contient de la nicotine. Quand on fume, le corps est habitué à cette substance et la réclame, comme il réclame de la nourriture ou de l'eau, quand on a faim ou soif.
  • L'habitude : fumer devient un réflexe, un moyen de passer le temps. Sans elle, certaines personnes sont perdues. Il leur manque quelque chose. Cette dépendance peut parfois ne jamais disparaître.
  • La dépendance psychologique : la cigarette est un calmant. La nicotine agit directement sur le cerveau. Quand on arrête de fumer, il peut arriver qu'on déprime (qu'on soit triste) ou très nerveux, anxieux (l'anxiété est une angoisse, une peur dont on ne peut pas définir la raison). Là encore, arrêter de fumer devient très compliqué.

Arrêt de la cigarette.[modifier | modifier le wikicode]

Tout d’abord, il est conseillé de consulter un médecin traitant qui peut faire appel à un tabacologue, addictologue ou un psychologue et aussi à un centre spécialisé dans l’arrêt du tabac.

Un traitement de substitution nicotinique peut  aider à arrêter de fumer : il s'agit de remplacer la nicotine contenue dans les cigarettes par de la nicotine présente dans divers produits comme des patches, des gommes à mâcher, de la nicotine à aspirer grâce à un inhalateur, de la nicotine en pulvérisation buccale par sprays, ou encore des comprimés à sucer ou à faire fondre sous la langue. Cette nicotine arrive au cerveau et soulage la sensation de manque. Les substituts augmentent les chances d’arrêter de 50% à 70%. Si les dosages sont bien adaptés, les effets désagréables liés à l'arrêt du tabac (irritabilités, difficultés de concentration, humeur dépressive, troubles du sommeil ou de l'appétit) disparaissent ou diminuent.

Il existe aussi d’autres pistes non scientifiques pour arrêter comme l'hypnose, la sophrologie, des huiles essentielles, des plantes, de l’acupuncture.  Il faut souvent multiplier les formes et s'y reprendre à plusieurs fois pour arrêter de fumer.

Pour arrêter de fumer il est également possible de participer au “mois sans tabac”. C’est une opération qui a lieu chaque année au mois de novembre et le fumeur peut se faire aider ou accompagner dans son arrêt.

Il existe aussi le site tabac info service, avec le numéro de téléphone 3989, qui permet de se faire accompagner. Il est possible de télécharger l’application mobile et d’être coaché, on y trouve des jeux, des astuces pour trouver la motivation d’arrêter de fumer.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Site internet : tabac-info-service.fr

article en ligne "le tabac à rouler est-il plus ou moins nocif que les cigarettes industrielles", ouest-france.fr, 13 septembre 2023, Julie Pain.

Dossier "Beurk la cigarette", le monde des ados numéro 505, 2 novembre 2022, Antoine Besse et Alexandra Da Rocha

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.