Carte d'identité

« Carte d'identité » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Carte.

Une carte d’identité est un document officiel qui permet à une personne de prouver son identité, son nom, son prénom et sa date de naissance, et sa nationalité. La carte d'identité est exigée pour passer un examen, voter, payer avec un chèque, voyager en Union européenne... etc. Elle est délivrée à la mairie de la commune de celui qui la réclame. Ce document est relativement récent, mais il a de nombreux ancêtres.

Qui êtes-vous ? Prouvez-le moi ![modifier | modifier le wikicode]

Les renseignements apparaissant sur une ancienne carte d'identité française de 1940

À partir du XVe siècle, les gouvernements des pays d’Europe veulent pouvoir contrôler l’identité des individus qui vivent sur leur territoire ou qui le traversent. Voyageurs et marchands sont ainsi munis de documents précisant leur nationalité. Ces passeports ou sauf-conduits sont les premiers documents d’identité connus. Et pour identifier une personne qui n’a pas de papier, on fait appel à des témoins (des membres de la famille des voisins ou des amis) qui jurent sous serment que l’on est bien celui que l’on prétend être. Par exemple si un homme hérite de la maison de son père décédé, il doit présenter devant le notaire sa carte d’identité pour prouver qu’il est bien le fils dudit défunt.

Vos papiers s’il-vous plait[modifier | modifier le wikicode]

Ce passeport a été accordé en 1855 à un homme devant se rendre en Suisse puis en Savoie.

Après la Révolution française et au cours du XIXe siècle l’administration améliore encore le contrôle de l’identité des individus. Chaque mairie dispose désormais d’un registre d’état-civil où sont écrits les naissances et les décès et mariages qui ont lieu dans la commune. On peut le consulter pour vérifier l’identité d’un individu. À partir de 1871, les mairies délivrent aux citoyens un livret de famille qui reprend les informations du registre d’état civil. Il existe aussi toute sorte de documents attestant l’identité d’un individu, tel que le livret d’ouvrier, remis aux ouvriers afin qu’ils puissent aller chercher du travail dans un autre département, ou encore le carnet de voyage pour les nomades. Les passeports sont obligatoires pour se déplacer à l’intérieur d’un pays jusqu’en 1860.

Chacun sa carte ![modifier | modifier le wikicode]

Au début du vingtième siècle, la France oblige les populations nomades à avoir un carnet anthropométrique indiquant leur identité ainsi que leur signalement physique accompagné d'une photographie ; toujours par souci de contrôler ces "gens du voyage" ou Bohémiens, qui font l'objet d'une certaine méfiance de la part du gouvernement. Dans le même ordre d'idées, les étrangers doivent posséder une carte d'identité. En 1921, une tentative est faite pour délivrer à tous les habitants du département de la Seine une carte d'identité, mais cet essai échoue. Pour certaines démarches administratives, la présence de témoins reste donc nécessaire.

Naissance de la carte d'identité[modifier | modifier le wikicode]

Deux hommes travaillent dans la salle d'archives du service de l'identité judiciaire de la Préfecture de Paris, dans les années 1950.

En 1940, alors que le Seconde Guerre mondiale fait rage et que la France est occupée par les armées allemandes, le gouvernement de Vichy impose à tous les Français de posséder une carte d'identité pour contrôler plus facilement la population. Le 22 octobre 1955, la carte d'identité cesse d'être obligatoire pour tout le monde ; elle s'obtient sur demande. Valables, dix ans, cette carte mentionne le nom, les prénoms, le sexe, la taille, la date et lieu de naissance, la nationalité et le domicile. Elle comporte également une photographie, ainsi que la signature du titulaire. Désormais, ce seul document suffit à prouver l'identité d'une personne ; plus besoin de témoin, ni d'autres documents ! En 1987, la carte d'identité en papier cartonné est remplacée par une carte informatisée et plastifiée, pour limiter les risques de contrefaçon (de fabrication de fausses cartes d'identité).

Des puces dans les cartes ![modifier | modifier le wikicode]

Il existe un projet de nouvelle carte d'identité "biométrique", comportant une puce électronique dans laquelle seraient stockées les empreintes digitales du titulaire et une photo ; toujours par souci d'éviter les contrefaçons et de pouvoir vérifier facilement l'identité d'une personne avec plus de certitude.

Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.