Ascenseur à bateaux

« Ascenseur à bateaux » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un ascenseur à bateaux est, sur un canal navigable, un dispositif mécanique qui remplace plusieurs écluses entre deux plans d'eau (deux biefs) présentant de grandes différences de niveau.

Par rapport à une échelle d'écluses, un ascenseur à bateaux est beaucoup plus rapide et consomme beaucoup moins d'eau.

L'inconvénient est le coût très élevé de l'ouvrage, autant pour sa conception et sa construction que pour son exploitation et son entretien.

La roue de Falkirk, en Écosse.

Types d'ascenseurs anciens[modifier | modifier le wikicode]

Ascenseur vertical[modifier | modifier le wikicode]

Ascenseurs à contrepoids, à deux bacs équilibrés[modifier | modifier le wikicode]

Les deux bacs qui accueillent les bateaux fonctionnent en parallèle et leurs poids se compensent. Il suffit d'ajouter ou de retirer un peu d'eau pour mettre en marche tout le dispositif, de façon très économique, en eau et en énergie.

Ascenseur à bateaux d'Anderton, près de Manchester
Ascenseur à bateaux d'Anderton (Angleterre)

L'ascenseur d'Anderton, près de Manchester, construit en 1875, est le plus ancien ascenseur à bateaux au monde. Il relie deux voies navigables très différentes : la rivière Weaver et le canal du Trent et de la Mersey, qui se trouve à 16 mètres au-dessus de la rivière. Chacun des grands réservoirs qui transportent les bateaux sert de contrepoids à l'autre. L'ascenseur a été remis en service en 2002, après vingt ans d'inactivité. Il sert essentiellement au tourisme et à la navigation de plaisance.

Ascenseur des Fontinettes
Ascenseur des Fontinettes, à Arques, dans le Pas-de-Calais (France)

L'ascenseur à bateaux des Fontinettes a été réalisé entre 1881 et 1888. Il s'inspire de l'ascenseur hydraulique d'Anderton. pour remplacer les cinq écluses qui franchissaient un dénivelé de 13 mètres entre le bassin de l'Aa et celui de la Lys, sur le canal de Neufossé (qui relie les villes de Lille, Douai, Lens au port de Dunkerque et à la mer du Nord). Le trafic de péniches était considérable à l'époque, et les bateaux devaient souvent attendre leur tour durant plusieurs jours avant de pouvoir franchir l'échelle d'écluses.

L'ascenseur est resté en service jusqu'en 1967. Remplacé depuis cette date par une écluse moderne à grand gabarit, il est conservé à titre historique : on peut le visiter.


Ascenseur à bateaux n°3 du canal du Centre belge
Ascenseurs à bateaux sur le Canal du Centre belge

Ce sont quatre ascenseurs hydrauliques construits en Belgique, entre Mons et Charleroi, toujours sur le même principe, entre 1888 et 1917. Ils compensent ensemble une dénivellation de 66 mètres, à un endroit où le manque d'eau rend impossible la mise en place d'écluses. Depuis 2002, les ascenseurs du canal du Centre belge sont réservés à la navigation de plaisance. Le trafic de marchandises emprunte en effet l'énorme ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu (ci-dessous), qui les remplace complètement.


[modifier | modifier le wikicode]


Plan incliné[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !
  • Plan incliné de Hay
  • Plan incliné de Ronquières

Ascenseurs contemporains[modifier | modifier le wikicode]

Ascenseur funiculaire à contrepoids[modifier | modifier le wikicode]

  • Ascenseur à bateaux de Scharnebeck
  • Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu

Ascenseur rotatif[modifier | modifier le wikicode]

  • Roue de Falkirk


Pente d'eau[modifier | modifier le wikicode]

Ascenseur à bateau

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…