Anémone de mer

« Anémone de mer » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Anémone de mer
Anémone en Bretagne
Anémone en Bretagne
Nom scientifique Actinia
Classification Cnidaires anthozoaires
Taille de 1,25 cm à 2 m de diamètre
Reproduction sexuelle ou par multiplication asexuée.
Régime alimentaire carnivore
Proie(s) principale(s) plancton, crevettes, petits poissons
Prédateur(s) tortues de mer
voir modèle • modifier
Une anémone de mer

Les Anémones de mer (Actiniaria) forment un ordre d'animaux marins, vivant fixés sur les rochers.

Description[modifier | modifier le wikicode]

L'anémone de mer est un proche parent des coraux, mais elle n'a pas de squelette. C'est un polype, c'est-à-dire un animal qui vit fixé, avec une bouche ornée de tentacules. Les anémones de mer sont fixées au rocher par une sorte de ventouse. Plusieurs anémones de mer sont capables de se détacher du rocher, et de se laisser flotter pour se raccrocher plus loin.

Par rapport aux coraux, qui ont de tous petits polypes, les anémones de mer sont plutôt grosses. En général, les anémones de mer vivent seules, mais il en existe qui vivent en groupe, comme les coraux.

Principales espèces[modifier | modifier le wikicode]

Les anémones de mer forment un vaste groupe. Il en existe de très nombreuses espèces :

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Les anémones de mer possèdent des cellules urticantes, appelées cnidocystes. Ces cellules injectent un venin qui paralyse les proies de l'anémone. Les tentacules venimeux capturent les petits poissons et les amènent vers la bouche, située au centre des tentacules, pour y être digérée. L'anémone de mer est donc carnivore.

Certaines anémones de mer se nourrissent également grâce à une symbiose.

Symbiotes et commensaux des anémones de mer[modifier | modifier le wikicode]

On appelle symbiose une association dans laquelle deux êtres vivants s'aident mutuellement, et commensalisme une relation dans laquelle un être vivant vit au dépend d'un autre, mais sans le gêner et sans lui nuire.

Les anémones de mer hébergent de nombreux symbiotes (qui vivent en symbiose avec elle) et commensaux (qui vivent en commensalisme avec elle).

  • L'Anémone verte de Méditerranée (dont le nom scientifique est Anemonia viridis) héberge des algues vertes appelées zooxanthelles qui captent la lumière du soleil, pour en tirer de l'énergie. Grâce à cette symbiose, l'Anémone verte peut ne « nourrir » directement grâce au soleil, comme le font les coraux.
  • Les poissons clowns vivent en symbiose avec certaines anémones de mer : leur peau sécrète un mucus qui les protège du venin des anémones. Ils vivent parmi les tentacules empoisonnés, bien à l'abri des prédateurs. En contrepartie, le poisson-clown nettoie l'anémone, en mangeant les restes de nourriture entre les tentacules, et la défendent contre ses prédateurs, comme les poissons-papillons. Certaines anémones meurent si on leur enlève leur poisson clown.
Bernard l'hermite et son anémone, 1879
  • L'Anémone parasite, dont le nom scientifique est Calliactis parasitica, n'est pas un parasite, comme on l'a cru tout d'abord, et comme son nom semble l'indiquer. Elle vit en symbiose avec un bernard l'hermite, collé sur la coquille qu'occupe le crustacé. Cela permet à l'anémone de pouvoir se déplacer gratuitement pour trouver sa nourriture, en contrepartie de quoi le bernard l'hermite, lui, est protégé contre ses prédateurs. Quand le bernard l'hermite abandonne sa coquille pour en trouver une plus grande, il décolle et récupère les anémones de l'ancienne, pour les coller sur la nouvelle.
  • Le crabe boxeur, dont le nom scientifique est Lybia tesselata, est également appelé « crabe pom-pom girl ». Il porte deux petites anémones de mer dans ses pinces, et les agite devant lui comme des armes pour se défendre. Comme avec le bernard l'hermite, cette relation permet à l'anémone de voyager, et le crabe, lui, est bien protégé.
  • Un grand nombre d'animaux vivent à l'abri des tentacules de l'anémone. Ils sont immunisés contre son venin, et profitent des restes de ses repas. Ils ne sont d'aucune utilité à l'anémone de mer, mais ne la dérangent pas vraiment non plus. Parmi eux, on trouve plusieurs espèces de petites crevettes et crabes, dont les crabes porcelaine.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !