Abbas ibn Ali

« Abbas ibn Ali » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Abbas Ibn Ali, né le 15 mai 647 à Médine en Arabie saoudite et mort le 10 octobre 680 à Kerbala en Irak, est le fils de Ali ibn Abi Talib (le premier imam chiite). Il est admiré par les chiites pour sa loyauté envers son demi-frère Al-Hussein ibn Ali, notamment pendant la bataille de Kerbala.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Comme son nom l'indique, (Ghazi Abbas signifie celui qui reste vivant en guerre) Abbas était un très puissant guerrier.

Lors de la bataille de Siffin , en 657, les musulmans se divisent entre les partisans d'Ali et ceux de Muawiya, gouverneur de Syrie. Abbas revêtit les vêtements de son père Ali ibn Abi Talib qui était célèbre pour ses faits d'armes. Il tua beaucoup de soldats ennemis et ces derniers pensaient au vu de ses vêtements d'Abbas était son père. Cependant, quand celui-ci arriva sur le champ de bataille, les hommes de Muawiya furent pris de cours et s’interrogèrent sur l'identité d'Abbas. Ali présenta donc son fils en disant : « C'est Abbas, la Lune de la famille Hachémite ».

Avant la bataille il avait été entraîné par son père à l'art du combat, et c'est pour cette raison que les soldats le prirent pour lui sur le champ de bataille.

Lors de la bataille de Kerbala, en 680, Abbas se retrouve seul avec une lance face à des milliers de soldats de Yazid, fils de Muawiya, alors qu'il allait puiser l’eau du fleuve pour permettre à Hussein et sa famille de boire. L'armée de Yazid avait bloqué l'accès au fleuve, et pour passer Abbas tua des centaines de soldats, mais lorsque ces derniers réalisèrent qu'Abbas était en train de gagner, ils changèrent de tactique et se cachèrent derrière des arbres d'où ils tirèrent des flèches.

Un soldat coupa un bras d'Abbas et peu de temps après un autre soldat coupa son autre bras. Abbas tenait donc le sac remplit d’eau dans sa bouche et tentait de rejoindre son frère sur son cheval, Ashal, mais des flèches crevèrent son œil et son sac. Abbas tomba de son cheval, mort, et l’armée de Yazid lui coupa la tête et la mis sur la selle de son cheval.

Abbas est enterré à l'endroit où il chuta de son cheval à Kerbala. Autour de sa tombe, on construisit le Mausolée d'Abbas, qui est visitée chaque année par des millions de pèlerins chiites qui lui rendent hommage.

Portail de l'Islam —  Tous les articles concernant l'Islam.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...