Abbas Ibn Firnas

« Abbas Ibn Firnas » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Abbas Ibn Firnas s'élança du haut du minaret de Cordoue devant une foule immense.

Abbas Ibn Firnas (en arabe: عباس بن فرناس) est un savant berbère qui vivait à Cordoue entre 810 et 887, a l’époque d’Al-Alandalous, dans l’Espagne Musulmane. Il est devenu célèbre grâce à sa machine à voler, mais il est aussi un inventeur, poète, ingénieur, musicien, physicien, astrologue, astronome, aviateur et verrier. Il est né à Izn-Rand Onda maintenant Ronda dans le sud de l’Espagne.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Abbas Ibn Firnas est né de parents berbères. Il a vécu à Cordoue, Espagne sous le règne des califes Omeyyaddes entre les règnes de Abd ar-Rahman II (822-852) et d’Al-Mundhir (886-888). Ses ancêtres ont participé à la conquête de la péninsule Ibérique en 717. Il a étudié beaucoup de sujets, mais particulièrement la chimie, la physique et l’astronomie. Abbas Ibn Firnas a enseigné la poésie dans la cour d’Abd Al-Rahman à Cordoue. En 887, Il meurt des suites des blessures qu'il s'est fait en atterrissant avec difficulté après son vol en 875.

Ses inventions[modifier | modifier le wikicode]

Comme tous les savants de son époque Abbas Ibn Firnas, s’est intéressé à de nombreuses disciplines. Outre sa machine à voler, Abbas Ibn Firnas est aussi connu pour avoir inventé des verres de lecture, une horloge à eau, une machine à couper les pierres et une sorte de métronome. Il a réalisé de nombreuse expériences de chimie, dont l’une à permis de créer le verre à quartz. Il a fait d'autres découvertes toutes aussi importantes, il a utilisé des planisphères et des anneaux pour simuler le mouvement des planètes des étoiles. Il a utilisé son métronome pour connaître l’heure afin de déterminer l’heure de la prière, du lever et du coucher du soleil.

Le premier avion de l'Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Sa machine à voler, premier “avion” de l’histoire, ou plutôt véritables ailes volantes, est l’invention la plus connue d’Abbas Ibn Firnas. Sa fabrication était un peu inspirée par les ailes d’Icare, conçues par son père Dédale. L’ingénieur andalous a placé des plumes sur un cadre de bois qui faisait ressembler cette structure à de grosses ailes. Pour que sa machine puisse voler, Abbas Ibn Firnas, qui l’a expérimentée lui-même pour la première fois en 875, devait courir et bouger ses bras comme un oiseau afin de battre des ailes. Il s’est lancé et a sauté d’une montagne et a pu voler pendant un long moment. Quand il a voulu atterrir, il est mal retombé et s’est grièvement blessé le dos. Sa machine à voler n’avait pas de queue ; cette partie permet aux oiseaux de se poser sur une branche d’arbre ou sur le sol sans se faire mal.

Postérité[modifier | modifier le wikicode]

Le pont Abbas Ibn Firnas à Cordoue

Un pont à Cordoue porte son nom. Un cratère de la Lune a aussi été nommé Ibn Firnâs.

Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…