Arche d'alliance

« Arche d'alliance » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'arche d'alliance amenée au temple de Jérusalem, Très Riches Heures du duc de Berry.

L'arche d'alliance (en hébreu : אֲרוֹן הָעֵדוּת Aron ha'Edout, « arche du témoignage ») est le coffre de bois recouvert d'or qui, dans la Bible, contient les tables de la Loi données à Moïse sur le mont Sinaï.

Le propitiatoire qui en forme le couvercle est considéré comme le trône, la résidence terrestre de Dieu.

Origine du mot[modifier]

Le mot arche (comme dans l'arche de Noé) signifie ici un « coffre » (latin arca, « coffre »). Ce mot n'a rien à voir avec l'arche d'un pont (du latin arcus, « arc »).

Description[modifier]

La description de l'arche se trouve dans la Bible, précisément dans le récit de l'Exode, 25, 10-21 :

« Ils feront donc une arche en bois d'acacia, longue de deux coudées et demie, large d'une coudée et demie, haute d'une coudée et demie.
Tu la plaqueras d'or pur; tu la plaqueras au-dedans et au-dehors et tu l'entoureras d'une moulure en or.
Tu couleras pour elle quatre anneaux d'or et tu les placeras à ses quatre pieds : deux anneaux d'un côté et deux anneaux de l'autre.
Tu feras des barres en bois d'acacia, tu les plaqueras d'or
et tu introduiras dans les anneaux des côtés de l'arche les barres qui serviront à la porter.
Les barres resteront dans les anneaux de l'arche, elles n'en seront pas retirées.
Tu placeras dans l'arche la charte que je te donnerai. »

Parcours de l'Arche d'alliance d'après la Bible[modifier]

De la sortie d'Égypte jusqu'à l'entrée des Israélites dans le pays de Canaan, l'arche est portée par les LévitesPrécision. Elle fait partie du cortège, lors de la traversée du Jourdain sous la direction de Josué et de la chute des murailles de Jéricho.

Après l'installation des Israélites, l'arche est conduite à Jérusalem par le roi David, en attendant la construction du premier temple et d'être placée dans le saint des saints du temple de Jérusalem par le roi Salomon. L'arche d'alliance disparait à la fin du VIe siècle av. J.-C. au moment de la prise et de la destruction de Jérusalem par Nabuchodonosor le roi de Babylone.

Aujourd'hui dans les synagogue]s l'arche d'alliance, ou arche sainte, est l'armoire où sont conservés les rouleaux de la Torah.



Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Arche d'alliance de Wikipédia.
(consultée le 30 septembre 2010)