Train d'atterrissage

« Train d'atterrissage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Train d'atterrissage principal d'un Airbus A340

Le train d'atterrissage sert à assurer les évolutions d'un avion au sol jusqu’à son décollage, mais aussi l’amortissement lors de l’impact d’atterrissage. Il comporte un système de freinage permettant l’arrêt de l’avion sur une distance déterminée.

Le train d'atterrissage est constitué de roues et de pneus, mais il peut parfois être équipé de skis ou de flotteurs, si l'appareil doit atterrir sur la neige ou se poser sur un plan d'eau.

Le train d'atterrissage peut être fixe ou rétractable pour diminuer la résistance à l'air.

Types de trains d’atterrissage[modifier | modifier le wikicode]

Il existe deux types de trains d’atterrissage :

  • les trains « classiques », composés de deux trains principaux à l’avant et d’un train auxiliaire à l’arrière ;
  • les trains « tricycles », composés de deux trains principaux placés à l’arrière du centre de gravité et d’une roulette à l’avant. C'est ce type de train, avec des variantes, que l'on trouve sur les avions modernes de ligne et de transport.

Techniques[modifier | modifier le wikicode]

Les trains d'atterrissage des gros avions comptent de nombreuses roues. Un Airbus A380, par exemple, est équipé de 22 roues.

Les amortisseurs absorbent une bonne part de l’énergie de l’impact d’atterrissage. Ils sont généralement de type oléopneumatique, comme ceux des véhicules terrestres.

Fabricants[modifier | modifier le wikicode]

Le leader mondial de la fabrication et de l'entretien des trains d'atterrissage est Messier-Bugatti-Dowty, une entreprise française qui a son siège à Vélizy-Villacoublay, dans la banlieue parisienne, et des usines un peu partout dans le monde, y compris aux États-Unis.

Ses concurrents sont l'Allemand Liebherr, l'Américain Goodrich et le Canadien Héroux-Devtek.

Portail de l'aviation —  Tous les articles concernant l'aviation.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Train d'atterrissage de Wikipédia.