Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Sambava

« Sambava » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Sambava est une ville de Madagascar. Il est le chef lieu de la région SAVA et se situe au Nord Est de Madagascar, dans la province d'Antsiranana.

Situation géographique[modifier | modifier le wikicode]

Sambava se trouve au centre d'un triangle formé des trois districts : Antalaha a 80 km au sud, Vohemar a 153 km au nord, Andapa a 109 km a l'ouest. La ville possède la plus grande cocoteraie du monde appelée SOAVONIO (Societe Sambava Voanio) Sambava a un climat chaud et pluvial : Environ 30 °C l’été, 20 °C l'hiver et 5 mois de pluie par an, Sambava est bercee en permanence par l' Alizé

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

sambava est l'union de quatre cours d'eau:

  • celui qui vient du sud s'appelle "Andohabe ",
  • celui qui vient du Nord s'appelle "Ratsiagnaragna"
  • celui qui vient de l'ouest s'appelle "Agnôvona "
  • et l'union de ces trois cours d'eau qui vient de l'Est s' appelle "Vavany".

Vavany se ruisselle comme un petit ruisseau ( saha+vavany ) et se termine dans la mer par son embouchure, d'où le nom Saha Vavany et devient Sambava.1

Jadis , quatre femmes et quatre hommes sont responsables de ces quatre cours d'eau. Les femmes sont: Sadrao , Benisadrao , Sana et Mboty et les hommes sont: Kimaka , Menabe ,Tsikilosy et Madeda. Ils sont de même famille , d'origine de la region Mahajanga et ils ont fondé leur residence à "Lavatsiraka". Quand il existe des personnes qui ne respectent pas la coutume traditionnelle, MENABE se présente en fantôme dans la mer juste à l'embouchure de VAVANY. Et l'embouchure se ferme par un banc de sable. Il est tabou d'utiliser des métaux pour l'ouvrir. Il suffit de tracer seulement une ligne, passante sur le sable du bord , vers la mer pendant le jour, avec une jeune feuille bien roulée de ravinala et Vavany s'ouvre automatiquement pendant la nuit. Cet événement se passe depuis longtemps jusqu'en 1960. Au delà de cette année ; personne ne vois plus MENABE; sauf les croyants de "Tromba"à l'aide d'un rêve. Les gens de la ville utilisent de pagaie, des assiettes et des perches pour creuser le sable et pour ouvrir Vavany. C'est encore rare de trouver quelqu'un d'autres utilisant des metaux. La formation de la ville sambava vient par l'extension de trois hameaux : fondé par Totoantaimby qui se reside Antaimby, Zamanidoany se reside à Sambava centre Avaratra. Et , Keko à fondé une résidence à Andranomatavy-Ambodisatrana.

Tribut et dialecte[modifier | modifier le wikicode]

À l'origine, Sambava a été un pays Betsimisaraka. Les habitants utilisent donc principalement ce dialecte. Mais de nos jours , les Sambaviens ont une nouvelle identité qui les distingue de toutes les autres langues de Madagascar.

Le dialecte est donc un melange de Betsimisaraka, de Sakalava, de Tsimihety le tout accompagné de termes français mêlés au malgache et / ou dialectes: un bon nombre d' objets ne s'identifient qu' avec des appellations en français, exemple de ce phénomène est l'expression : « Kel'er' i andro i? » pour {{"|quelle heure est-il?» ou encore « mifim' sigaret » pour « fumer une cigarette »

"Vavany" union de trois cours d'eau à Sambava

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. ALBERT Benoit. Un ancien vieillard (Tangalamena) né à Sambava vers 1922
Portail de Madagascar —  Tous les articles sur Madagascar.