Récupération rapide après chirurgie

« Récupération rapide après chirurgie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Récupération rapide après chirurgie est une procédure assez révolutionnaire, adoptée depuis une vingtaine d'années, qui permet aux patients de quitter l'environnement hospitalier très rapidement après une intervention même lourde.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

La tradition voulait que les personnes hospitalisées bénéficient de soins professionnels dans un cadre institutionnel pour assurer une meilleure convalescence jusqu'à complète guérison ou presque.

La réhabilitation précoce a été développée au Danemark à partir de 1995 pour la chirurgie colique1.

Objectifs et procédures[modifier | modifier le wikicode]

L'objectif est de réduire le stress physique et psychique des interventions chirurgicales pour permettre aux patients de récupérer plus vite leurs capacités physiques et psychiques en s'appuyant sur un certain nombre de mesures techniques. La coordination de l’équipe de prise en charge globale en péri-opératoire joue également un rôle capital, notamment l'implication du personnel paramédical.

Un chemin clinique est établi pour chaque opéré et lui permet d'évaluer son état et les suites à donner après sa sortie précoce de l'hôpital. Il retrouve son confort familier plus rapidement, la durée d’hospitalisation est réduite et les coûts de prise en charge diminuent2.

Mais la mise en place des programmes de réhabilitation se heurte à des réticences au changement... d'habitudes héritées du passé n'ayant plus leur place dans les pratiques contemporaines. De plus un nombre important de patients ne souhaitent pas quitter l'hôpital trop tôt.

La vitesse de récupération ne dépend plus de l'âge biologique mais de l'âge physiologique du patient3.

Changements pour la chirurgie colorectale[modifier | modifier le wikicode]

  • Les patients ne sont plus soumis à la préparation colique nocturne d'avant l'intervention.
  • La pose systématique d'une sonde naso-gastrique est abandonnée pour toute chirurgie abdominale, ainsi que de tout drain.
  • Le recours aux antalgiques morphiniques est décommandé, au profit d'anesthésiques locaux.
  • La prise de chewing-gum dès le premier jour facilite la reprise du transit intestinal ! En effet la réalimentation précoce en postopératoire est fortement recommandée. Elle est facilitée par un retour au domicile de chaque patient.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Chirurgie - Chirurgien

Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...