Narcisse (mythologie grecque)

« Narcisse (mythologie grecque) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Narcisse.
Narcisse et Écho, tableau de Nicolas Poussin
Narcisse amoureux de son image, tableau du Caravage.

Dans la mythologie grecque, Narcisse est le fils de Céphise, un fleuve, et de Liriope, une nymphe violée par le dieu des fleuves. Il est réputé pour sa grande beauté autant que pour son égoïsme et sa vanité. De nos jours, « être narcissique » signifie « trop s'aimer soi-même pour aimer les autres ».

Le mythe[modifier | modifier le wikicode]

Narcisse s'admirant
  • Dans Les Métamorphoses d'Ovide, Écho est une nymphe très bavarde et importune Héra, qui tente de surprendre les infidélités de son époux Zeus. Mais Écho fait fuir Zeus ; aussi Héra condamne la nymphe à ne pas prendre la parole et l'autorise seulement à répéter ce qu'elle vient d'entendre.

Plus tard, Écho tombe folle amoureuse de Narcisse. Mais elle est ignorée par ce dernier. Elle continue cependant à le suivre en répétant inlassablement la fin des phrases de Narcisse. Elle finit par s'isoler au fond des bois et meurt de désespoir. Plus tard, la déesse Némésis (la Vengeance) venge les dizaines de jeunes filles auxquelles Narcisse a brisé le cœur en faisant tomber désespérément amoureux Narcisse de lui-même en le faisant se regarder dans un ruisseau... Cela lui est fatal, son image ne peut pas lui rendre son amour. Il commence alors à dépérir et se transforme en fleur, la narcisse ... et fane.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Expressions mythologiques

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Encyclopédie de la mythologie
Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.