Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Mfalme Jeffrey

« Mfalme Jeffrey » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Mfalme Jeffrey
Mfalme Jeffrey (Bababo)
Mfalme Jeffrey (Bababo)
Nom Mfalme Jeffrey
Date de naissance 05 Mai 1991 (30 ans)
Lieu de naissance Bukavu, Sud-Kivu, RDC
Nationalité Congolais
Profession Chanteur
Producteur
Compositeur
voir modèle • modifier


Mfalme Jeffrey est un artiste chanteur congolais, sans doute connu aussi sous le pseudo Bababo en swahili qui signifie leur père. Il est une des mégas stars que compte la musique de Sud-Kivu.1 Il alterne plusieurs rythmes parmi lesquels, le rap, Hip hop, dancehall, Reggae, l’Afrobeat et du Slam en swahili.23

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Enfance et carrière[modifier | modifier le wikicode]

Mfalme Jeffrey est né à Bukavu le 05 Mai 1991, comme la plupart des artistes, il a commencé la musique à l’âge de 9 ans dans une église locale, alors qu’il était encore en quatrième année primaire.4 Poussé par la passion, le jeune choriste et futur prodige de la musique Bukavienne marquait toujours sa présence lors des croisades et campagnes d’évangélisation dans les églises ou dans les espaces publics.3 Révolté dès le bas ????, il a réussi à intoxiquer ses amis pour scinder le groupe dans lequel il était afin de créer leur propre collectif au sein de la même église car explique-t-il cela leur permettait d’avoir l’opportunité d’exposer leur savoir musical.3

Jeffrey prend goût à une musique en dehors des installations religieuses après quatre ans, il quitte sa maison pour d’autres pays pour chanter et cela sans l’aval de sa famille.

2011-2013: The Strong of BK[modifier | modifier le wikicode]

En 2011, Jeffrey après l’obtention de son diplôme commença la musique d’une façon professionnelle au sein du groupe The strong of BK, un groupe qui a cartonné à Bukavu et qui regorgaît en son sein les talents de l’époque. Il a participé dans les chansons telles que Nyumba ya Kupanda, IOA, Non time to lose, La liberté, Ujumbe, Scandale et bien d’autres.3

Vers la fin de l’année 2012, il travaillait dans un projet appelé chantier des jeunes pour l’écologie qui consistait à produire des chansons et réaliser un film documentaire sur la protection de l’écosystème du lac Kivu. En avril 2013, le groupe The strong of BK va se disloquer.3

King Jeffrey[modifier | modifier le wikicode]

En 2013, Jikol Hip Hop voit le jour, un label du studio Kaboneke avec lequel il a sorti cinq chansons avec Afande Ready et CRP dont BK Mouv, BK stand up, Gheto, freemason et sweet. Toujours inspiré, il crée JZ crew avec son compagnon de lutte, Zed B. J pour dire Jeffrey, Z pour dire Zed B, et crew comme groupe en anglais.5

Cependant, ce fut une décision pas facile à respecter car il n’a pas pu se débarrasser de la soif et l’envie de faire de la musique. Tout en étudiant, il sort God dis good, Vita ina endelea, Ju yako, Juwa lako, Ni muda wako, Nini auone et Jah Bless en collaboration avec CRP. Dans la même année, il lance la seconde saison de Jikol Hip Hop dans laquelle il convie cinq autres artistes dont Uncle jino, Mr Irenge Mazee, Data brown, Oficer et RBK et CRP qui figurait dans la première saison.2

Vie privée[modifier | modifier le wikicode]

Vers l’année 2015, Malfame Jeffrey et Zed B ont fait un break dans leur carrière, un divorce avec la musique dans l’ultime objectif de se concentrer aux études. Jeffrey fait ses études universitaires dans une institution d’enseignement supérieur de Bukavu et son ami Zed B parti à Goma.6

Discographie[modifier | modifier le wikicode]

Albums[modifier | modifier le wikicode]

  • 2018 : +2435

Titres[modifier | modifier le wikicode]

  • 2013 : Mouv
  • 2013 : BK stand up
  • 2013 : Gheto
  • 2013 : Freemason
  • 2013 : Sweet7
  • 2014 : Nimuda wako
  • 2014 : God is good8
  • 2014 : Ju yako
  • 2014 : Juwa lako
  • 2014 : Nini auone
  • 2015 : Jah Bless
  • 2017 : Hali ni mbaya9
  • 2018 : 24310

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. "Les artistes congolais qui ont brillé en 2017", Wab Infos, 23 décembre 2017 (consulté le 09 mai 2018).
  2. 2,0 et 2,1 Murhabazi, Honey. "Mfalme Jeffrey : laissons aux fans le soin de juger eux-mêmes les mérites des artistes", 243/Stars, 04 Mars 2018 (consulté le 11 mai 2018).
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3 et 3,4 Proust, Musaba. "Mfalme Jeffrey, dit Bababo toujours aussi magistral, il propose un nouvel album", 243 Stars, 06 février 2018 (consulté le 11 mai 2018).
  4. "Mfalme Jeffrey, une icône de la province du Sud-Kivu", Congo Plus Post, 12 Septembre 2017 (consulté le 03 mai 2018).
  5. 5,0 et 5,1 "Mfalme Jeffrey parle des coulisses de son tout nouvel album « plus 243 »", 243 Stars, 28 avril 2018 (consulté le 11 mai 2018).
  6. "Mfalme Jeffrey: Portail, Biographie", Congo Plus Post (consulté le 11 mai 2018).
  7. "Sweet", 243 Stars (consulté le 12 mai 2018).
  8. "God is good", 243 Stars (consulté le 12 mai 2018).
  9. "Hall ni mbaya", 243 Stars (consulté le 12 mai 2018).
  10. "243 (album)", 243 Stars (consulté le 12 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la République du Congo —  Tous les articles concernant la République du Congo.