Marlborough s'en va-t-en guerre

« Marlborough s'en va-t-en guerre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le duc de Marlborough à la bataille Ramillies en 1706

Malbrough s'en va-t-en guerre est une chanson française traditionnelle du début du XVIIIe siècle. Elle est aussi connue sous le titre Mort et convoi de l'invincible Malbrough.

Le héros de la chanson est John Churchill, le premier duc de Marlborough, le principal général anglais de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle qui fut un des adversaires les plus acharnés de Louis XIV.

Contrairement à ce que laissent entendre les paroles de la chanson, Churchill ne fut que blessé et non tué lors de la bataille de Malplaquet (11 septembre 1709). Les Français se vengèrent de la sévère défaite qui leur avait été infligée par Marlborough et son ami le prince Eugène, en composant cette chanson.

La chanson est reprise en 1781, quand Beaumarchais l'intègre comme chanson du page Chérubin dans sa pièce Le Mariage de Figaro à la scène 4 de l'acte II. La chanson connaît alors un immense succès et de nombreux objets (éventail, rubans, coiffures, gilets, chapeaux...) furent décorés d'illustrations reprenant ce thème. Dans le parc de Versailles, une tour du Hameau de la Reine fut aussi dénommée « tour de Marlborough ».

En 1813, Beethoven l’inclut dans son œuvre La Victoire de Wellington où elle symbolise les forces françaises.

La mélodie a été adaptée par les Britanniques sous le titre For He's a Jolly Good Fellow.

Audition[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.