Livre d'or
Livre d'or

Gazettearticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Margaret Mead

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche

Margaret Mead, née le 16 décembre 1901 à Philadelphie et morte le 15 novembre 1978 à New York1, est une des figures les plus marquantes dans l’anthropologie nord-américaine.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Elle est l'ainée d'une famille de 5 enfants. Son père est professeur d'économie à l'université de Pennsylvanie, et sa mère est enseignante docteure en sociologie. La famille déménage souvent ce qui fait que Margaret connaît l'enseignement à la maison et dans les écoles. Mère et grand mère lui transmettent l'idée qu'une femme peut avoir une profession en plus d’être épouse et femme d’intérieure.

Elle suit des enseignement d'ethnologie et de psychologie au College Barnard (université de Columbia). Ses premiers travaux portent sur l'éducation et le développement des enfants dans les îles Samoa2. Parallèlement à ses recherches, Margaret Mead occupe le poste de Conservatrice de musée au Muséum américain d'histoire naturelle de New York et fonde l'institut d'études interculturelles2.

Œuvre[modifier | modifier le wikicode]

  • 1928 : Coming of Age in Samoa. A Psychological Study of Primitive Youth For Western Civilisation.
  • 1963 : Mœurs et sexualité en Océanie, Plon, Terre humaine
  • 1972 : Adolescence à Samoa, Paris, Plon.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. https://www.lisez.com/auteur/margaret-mead/67892
  2. 2,0 et 2,1 Margaret Mead : libres enfants de Samoa de Nicolas Journet in "Grands dossiers des sciences humaines", n°49 de décembre 2017
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Portail de la sociologie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la sociologie.