Métier à tisser automatique

« Métier à tisser automatique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le métier à tisser à chaînes a été inventé en 1745 par Jaques de Vaucanson. Ce dernier est né le 24 février 1709 à Grenoble. Durant sa carrière d'ingénieur et d'inventeur il créé plusieurs automates permettant de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons comme « Le canard digérateur » , qui permet de connaître le système de digestion d'un canard. Puis il meurt à Paris le 21 novembre 1782.

Le métier à tisser à chaînes est une véritable révolution dans l'industrie du textile car il permet de multiplier la production et de réaliser quelque chose que les artisans ne pouvaient pas créer ; la reproduction d'un tissu identique. Cela permet aussi de créer plus de postes car les industriels recrutent plus d'ouvriers pour rendre leurs usines plus importantes.

Le principe de fonctionnement du métier[modifier | modifier le wikicode]

Le métier à tisser que crée Vaucanson en 1745 combine plusieurs de ses recherches : la programmation, la reproduction du mouvement humain et un système de navette, c'est ce mouvement qui permet de reproduire plusieurs fois le même tissu. Ce système a été réalisé pour créer plus vite et en plus grande quantité. Grâce à des dispositifs mécaniques, le moulinage de la soie ou le tissage des tissus.

Les matériaux utilisés[modifier | modifier le wikicode]

Pour construire le métier à tisser à chaînes, Vaucanson à utilisé comme matière première le bois, il utilise aussi le métal pour les chaînes et de grosses bobines de fils pour le tissage.

Progrès[modifier | modifier le wikicode]

Ensuite, tout le long du XVIIIe siècle et du XIXe siècle, des améliorations sont apportées par des anglais et le français Joseph Marie Jacquard.

  • Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Tissage.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…