Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Le Bon Samaritain (vitrail)

« Le Bon Samaritain (vitrail) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une partie du vitrail

La parabole du bon Samaritain est un vitrail qui est conservé dans la cathédrale gothique Saint-Étienne de Bourges.. C'est un vitrail qui date du XIIIe siècle. Le support choisi dans ce vitrail est donc le verre. Les deux commanditaires sont Guillaume de Dangeon et Henri de Sully.

Signification de la Parabole du bon Samaritain[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Les élément (personnages) figurant dans l'œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Identifiés : un voyageur, en haillon (signifie Adam et Ève), quatre brigands vêtus de rouge, de blanc et de vert, trois voleurs, un prêtre et un Lévite (qui représentent les Juifs), le bon Samaritain habillé en vert rouge et blanc, il porte un couvre-chef, Dieu, Adam et Ève (qui sont nus, un serpent (le Diable), des anges, des tisserands, Moïse, Jésus-Christ, Aaron... Non-Identifiés : un cheval, un veau d'or... Cette histoire se passe sur une route entre Jérusalem et Jéricho.

Le décor est constitué de motifs emblématiques et non réalistes ou descriptifs. Le vitrail se situe à la fois à l'intérieur et à l’extérieur de la Cathédrale.

L'auteur[modifier | modifier le wikicode]

L'auteur de ce vitrail est resté anonyme. On sait simplement que c'était un maître-verrier. Un maître-verrier utilise le verre fourni par la verrerie afin de réaliser une image translucide et colorée.

La lumière qui passe à travers le vitrail est naturelle, c'est donc celle du soleil. Au Moyen-Âge, la lumière signifie la présence divine (dirige la pensée des fidèles par des moyens matériels vers ce qui est immatériel).

Maintenant parlons du sens de la lecture le vitrail se lit de haut en bas et de gauche à droite. L'histoire de la Parabole du bon Samaritain se trouve au centre et dans la longueur de vitrail. Des commentaires (crucification de Jésus Christ, création d'Adam et Ève...) sont situés sur les côtés. Chaque saynète est faite à partir d'un quadrillage qui a une forme de base octogonale construit à partir de deux carrés. Les couleurs employées sur ce vitrail sont : Rouge, blanc et bleu (couleurs dominantes). Mais aussi : grisaille, jaune, ocre, vert, chair, mauve, marron et "pourpre rose".

Les verres teintés dans la masse sont colorés par des oxydes métalliques (cuivre, fer, cobalt...) résistants à la chaleur. Le rôle des couleurs au Moyen-Âge est peu exploité. Par contre, elles ont une véritable signification : par exemple le rouge signifie la force, le courage, la charité... Mais aussi l'orgueil, la cruauté et la colère.

Le contexte historique[modifier | modifier le wikicode]

Au niveau Politique : système monarchique, règne de Charles VII, Période de la Guerre de Cent ans. Niveau Économique : système féodal Niveau Social : famine etc...

Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !