Lagopède

« Lagopède » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un lagopède des saules

Le lagopède est un oiseau vivant dans les Alpes et les Pyrénées entre 1800 et 3000 mètres d'altitude. Pendant l'hiver, le plumage du lagopède blanchit et le lagopède grossit alors qu'en été il est plutôt haut et long avec un plumage gris foncé et très peu de plumes blanches.

HABITAT

L'habitat d'hiver est constitué par les pentes broussailleuses proches de la limite des arbres, à des endroits où la végétation est apparente sous la neige. Les mâles continuent à fréquenter l'environnement alpestre alors que les femelles ont tendance à s'abriter sous le couvert. Au printemps et en automne, les lagopèdes choisissent des paysages ouverts avec végétation clairsemée, les mâles optant pour des territoires avec affleurements rocheux offrant des perspectives qui leur permettent d'exercer une surveillance sur les femelles et le reste de la bande. Les poussins habitent les crêtes dégagées d'où ils trouvent des itinéraires de repli en cas de danger.

COMPORTEMENT - TRAIT DE CARACTERE

Le lagopède émigre en bandes sur de courtes distances. Ils abandonnent les hautes terres où ils ont l'habitude de nicher pour hiverner dans les vallées ou les collines basses. Les mâles et les femelles se séparent et ils constituent des bandes strictement sexuées. Les bandes se désintègrent au début du printemps. Les mâles choisissent alors des territoires qu'ils défendent au moyen de grands cris bruyants et de chasses aériennes énergiques. Le cérémonial concernant la défense du territoire est marqué par toute une série de chants élaborés et de vols de démonstration qui ont pour but d'éloigner les éventuels concurrents. Au cours de la parade nuptiale, le mâle entame une manoeuvre d'encerclement de la femelle, déployant la queue en éventail et laissant une aile traîner à terre. Au même moment, il fait se dilater la caroncule rouge située au dessus de l'oeil.

ALIMENTATION

Les adultes sont presque exclusivement végétariens, alors que les poussins ont un régime animal spécifique assez marqué : insectes, araignées, escargots. Le régime principal d'été est composé d'un mélange de matières végétales aussi diverses que les myrtilles, les baies, les têtes de joncs ou de roseaux ou les plantes spécifiques de la haute altitude. Le régime d'hiver se constitue la plupart du temps de bourgeons, de chatons de bouleau nain, de bourgeons et de brindilles de saule.

REPRODUCTION

Les femelles nichent à terre dans une dépression peu profonde, garnissant le nid d'un peu de plumes et de matières végétales. Ce dernier est généralement placé sur un affleurement rocheux nu garni d'un peu de végétation. Comme elle recherche une certaine sécurité contre une éventuelle agression venant du ciel, la femelle construit le nid directement contre la roche. La ponte est composée de 7 à 10 oeufs. L'incubation qui dure 21 jours est assurée par la seule femelle sans l'aide du mâle. Les poussins duveteux commencent à s'aventurer hors du nid dès le lendemain de l'éclosion. Ils sont capables de se nourrir et de voler au bout de 10 jours. La totale autonomie intervient dans un délai de 10 à 12 semaines.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Lagopède de Wikipédia.
oiseaux.net
Scilab128.png Portail des oiseaux —  Tous les articles sur les oiseaux.