Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Les articles de Vikidia sont écrits et corrigés par des enfants, des adolescents et des adultes. On cherche de nouveaux rédacteurs !

Joseph Lancaster

« Joseph Lancaster » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Lancaster
Joseph-Lancaster.jpeg
Nom Joseph Lancaster
Dates 1778-1838
Nationalité Anglaise
Profession Enseignant
voir modèle • modifier
Mairie de Nyon en Suisse, ancienne école Lancaster

Joseph Lancaster est un pédagogue anglais, né à Londres en 1778 et mort à New-York en 1838. Il est connu pour avoir répandu la méthode dite d'enseignement mutuel originaire de l'Inde.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Lancaster est né dans une famille de commerçants anglais du sud de Londres.

Sa famille est de religion quaker.

En 1798, il crée une école élémentaire libre pour enfants pauvres dans le district londonien du Southwark reposant sur le système collaboratif du monitorat.

En 1803 il publie Améliorer l'éducation (Improvements in Education) dont il fait la promotion en organisant des conférences aux États-Unis.

En 1808 il crée la Société pour la promotion du système de Lancaster pour l'éducation des pauvres (The Society for Promoting the Lancasterian System for the Education of the Poor).

Il est éjecté de la Société quelques années plus tard à cause de la discipline imposée aux élèves.

En 1825, il est invité au Vénézuela par Simon Bolivar.

Il meurt le 23 octobre 1838 d'un accident à New-York.

Ses principes[modifier | modifier le wikicode]

Ces principes s'appliquent à l'apprentissage du lire-écrire-compter pour l'école élémentaire.

  • Le tutorat : Les élèves d'un caractère vif étant ceux qui troublent le plus fréquemment le bon ordre, et les plus difficiles à conduire, le meilleur moyen de les corriger est d'en faire des admoniteurs, cela détourne l'activité de leur esprit par un emploi utile qui contribue en même temps à leur avancement.
  • L'alternance entre l'ardoise (pour épargner papier et livres) pour le travail individuel et le tableau ou les cartes affichées au mur pour les regroupements.
  • La stimulation par l'émulation.
  • Le travail par groupes de niveau (appelés classes).
  • Le lien entre les disciplines, par exemple lecture et arithmétique, ou lecture et l'écriture.
  • Le rôle du professeur : Moins la voix du maitre se fera entendre, plus elle sera obéie. L'autorité ne doit pas être personnelle.
  • Les filles ont accès aux mêmes enseignements que les garçons.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Portail de l'éducation —  Tous les articles sur l'éducation, l'enseignement et les mouvements de jeunesse.