Jean Giono

« Jean Giono » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Jean Giono (30 mars 1895 - 9 octobre 1970) est un écrivain et scénariste français, d'une famille d'origine piémontaise. Un grand nombre de ses ouvrages ont pour cadre le monde paysan provençal. Inspirée par son imagination et ses visions de la Grèce antique, son œuvre romanesque dépeint la condition de l'homme dans le monde. Il fut accusé de soutenir le Régime de Vichy et d'être collaborateur avec l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Ses défenseurs affirment que son pacifisme fut à l'origine de ses convictions.

Maison natale, photographié par Véronique PAGNIER, 2011.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Giono est né à Manosque le 30 mars 1895. Son père est un cordonnier anarchiste d'origine italienne. Il a participé à la Première Guerre mondiale et il reste choqué par l'horreur de cette dernière, ses massacres et sa barbarie. Il devient un pacifiste convaincu. Apres avoir travaillé un temps dans une banque, il se consacre exclusivement à l'écriture. En avril 1935, il publie Que ma joie demeure qui connaît un grand succès, particulièrement auprès de la jeunesse. Accusé d'avoir collaboré avec des nazis, il est placé sur la liste noire des écrivains français. Avec le succès de ces livres, surtout celui du Hussard sur le toit (qui est porté à l'écran en 1995 par Jean-Paul Rappeneau). Giono est de nouveau considéré comme l'un des plus grands écrivains français du XXe siècle.

Oeuvre[modifier | modifier le wikicode]

L'œuvre de Jean Giono mêle un humanisme naturel à une révolte violente contre la société du XXe siècle. Cette oeuvre se divise en deux parties : les premiers livres sont écrits d'une façon très lyrique et leur style est très différent des œuvres tardives plus élaborées et plus narratives L'œuvre de Jean Giono est assez dense et très variée. Certains de ses textes (L'Homme qui plantait des arbres, Les Ames fortes...) sont devenus des grands classiques de la littérature française du XXe siècle (Regain, Le Hussard sur le toit ou Un Roi sans divertissement). Certains, traduits dans de nombreuses langues étrangères, ont acquis une renommée internationale.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Giono Jean Giono sur Wikipédia

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…