Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Pacifisme

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le symbole désigne la paix et la non-violence.
Manifestante russe contre la guerre en Ukraine en 2022, tenant une pancarte « Je suis Russe, je m'oppose à la guerre ».

Le pacifisme est l'idée d'être pour la paix, contre la guerre et plus généralement contre la violence entre les hommes. Concrètement, les pacifistes veulent que les humains règlent leurs problèmes sans violence, arrêtent ou empêchent les guerres.

Les pacifistes pensent que la violence armée est mauvaise, que c'est une forme du mal. Elle cause en effet de nombreux morts (militaires et souvent civils) voire des massacres, des agressions sexuelles, des blessés, des destructions, mais aussi de la haine et des envies de vengeance ; une guerre amène souvent une nouvelle guerre, avec de nouveaux morts et de nouveaux traumatismes.

Un pacifiste est généralement non-violent (il n'utilise pas la violence, et la déteste). Mais certains pensent qu'il faut faire la guerre à la guerre, par tous les moyens. Ainsi, Maximilien de Robespierre, qui se disait pacifiste, soutenait qu'il fallait apporter la paix (et la liberté) aux autres peuples européens par la guerre.

L'idéologie opposée au pacifisme est le bellicisme.

Critiques[modifier | modifier le wikicode]

Léon Trotski était fermement opposé au pacifisme, qu'il considérait comme « complice » du capitalisme. George Orwell s'y opposait aussi, notamment dans ses écrits adressés à Gandhi dans lesquels il dit, à propos de la Seconde Guerre mondiale : « Et les Juifs ? Acceptez-vous qu'on les extermine tous ? Et sinon, que proposez-vous pour l'éviter, si vous excluez l'option de la guerre ? »

Plusieurs critiques sont par ailleurs adressées au pacifisme. Par exemple, un argument souvent donné est que les dictatures et les régimes totalitaires tels que le Troisième Reich ne peuvent être renversés que par la guerre, et donc que le pacifisme, en les tolérant, serait complice de ces régimes autoritaires, ce qui fut notamment reproché au philosophe Alain qui considérait la collaboration comme un moindre mal. Les défenseurs de cet argument se basent surtout sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale : pendant que l'Allemagne nazie s'armait, les autres pays européens, qui cherchaient à éviter la guerre, faisaient des concessions à Adolf Hitler et ne s'armaient pas. Quand la guerre a éclaté, cela a abouti à une occupation nazie de l'Europe. Cette critique repose ainsi sur le proverbe latin Si vis pacem, para bellum, qui veut dire : « Si tu veux la paix, prépare la guerre ». En effet, les pacifistes prônent le désarmement ; et un bon moyen d'éviter la guerre est justement, selon les critiques, est d'entretenir une armée impressionnante pour intimider quiconque voudrait déclarer la guerre.

Portail de la philosophie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.