Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Franc germinal

« Franc germinal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pièce de un franc germinal en argent

Le franc germinal est une monnaie française créée en avril 1803 (Germinal an XI) par Napoléon Bonaparte alors Premier consul de la République française. Sa création répondait au besoin de donner une monnaie solide aux activités économiques. Le franc était représenté par une pièce de 5 g contenant 9/10° d'argent fin. Le franc germinal, également appelé franc or, durera jusqu'en 1926.

Pendant la Révolution française les pièces de monnaie qui circulaient étaient celles qui avaient été fabriquées avant 1789. Celles qui contenaient du métal précieux avaient progressivement disparues de la circulation. La création de billets en papier (les assignats puis le mandat territorial) avait été un échec total, désastreux pour l'économie. La population rejetait le système du billet-papier. Les décisions des assemblées révolutionnaires de créer une nouvelle monnaie le franc (5 g d'argent) n'avaient pas permis de créer suffisamment des pièces.

Pièce de 20 francs en or, émise en 1808

Aussi pour relancer l'activité économique sur des bases saines, Bonaparte décide de créer une nouvelle monnaie métallique. C'est le franc germinal. La pièce de un franc pesait 5 g et contenait 9/10° d'argent fin (métal que l'on pouvait alors trouver assez facilement). Cette pièce équivalait à 0,32 g d'or. La nouveauté était que sur une des faces de la monnaie (le revers), était indiquée la valeur de la pièce (ce qui ne se faisait pas sur les pièces émises avant la Révolution). Sur l'autre face (l'avers), Bonaparte était représenté de profil en buste à la manière des empereurs romains.

On émit en même temps des pièces de un quart de franc, un demi-franc, un franc, 2 et 5 francs également en argent. Pour les sommes plus importantes on émit des pièces de 20 et 40 francs en or, au titre de 9/10° (soit 155 pièces de 20 francs dans un kilo d'or) (ce sera le fameux Napoléon).

Les anciennes pièces furent progressivement retirées de la circulation.

L'autorisation d'émettre des billets remboursables à vue, et de forte valeur de 500 et 1 000 francs avait été accordée en avril 1803 à la banque de France, alors banque privée fondée en février 1800. Cette banque avait seule le droit d'émettre pendant quinze années ces billets uniquement valables pour la région parisienne.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.