Banque de France

« Banque de France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

48° 51′ 52″ N 2° 20′ 21″ E / 48.86447, 2.33928

La Banque de France en 1829

La Banque de France est la banque centrale française.

Jusqu'au 1er janvier 2002, date du passage à l'euro, c'était le seul institut d'émission des billets français (en francs). Cela signifie que seule la Banque de France avait le droit d'imprimer de nouveaux billets de banque et aussi de détruire les billets usagés. Quiconque en aurait fabriqué à sa place aurait été considéré comme un faux-monnayeur et risqué de lourdes peines de prison.1

Elle a été créée en 1800 par le premier consul Napoléon Bonaparte. Son rôle était alors d'émettre des billets payables au porteur et à vue2, c'est-à-dire les premiers vrais billets de banque après les assignats.

La façade de la Banque de France

Le 1er juin 1998, une nouvelle grande entreprise a été créée : la Banque centrale européenne (BCE), dont le rôle est de décider comment les pays européens doivent agir afin d'avoir la même politique en ce qui concerne l'économie et l'argent. La BCE et l'ensemble des banques nationales européennes constituent le Système européen de banques centrales (SEBC).

Le 1er janvier 2002, tous les pays qui étaient d'accord ont adopté une nouvelle monnaie unique et ont perdu leur monnaie précédente. Ainsi, le franc a disparu au profit de l'euro (mais également l'escudo, la peseta, la lire, etc.). Tous les pays qui utilisent la monnaie européenne doivent participer à sa création. C'est pourquoi la Banque de France n'est plus le seul institut d'émission des billets. D'autres États fabriquent également des billets (en euros) qui seront utilisés en France ou ailleurs.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Cela est valable pour toute fausse-monnaie créée.
  2. Un billet à vue est un billet qui ne comporte pas de date, il peut donc être payé dès la présentation ; « au porteur » signifie qu'il n'y a pas de nom d'indiqué, donc la personne qui « apporte » le billet est définie comme le « porteur ».
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.