Appareil respiratoire humain

« Appareil respiratoire humain » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'appareil respiratoire humain est l'ensemble des organes que l'Homme utilise pour respirer.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Respiration.

Composition de l'appareil respiratoire humain[modifier | modifier le wikicode]

L'appareil respiratoire de l'Homme
  1. Plèvre pariétale
  2. Plèvre viscérale
  3. Bronche primaire
  4. Bronches secondaires
  5. Bronches tertiaires
  6. Bronchiole
  7. Espace pleural
  8. Bronchiole terminale
  9. Veine pulmonaire
  10. Sac alvéolaire
  11. Cavité nasale
  12. Pharynx
  13. Larynx
  14. Trachée
  15. Hile
  16. Surface médiastinale
  17. Capillaire
  18. Globule rouge
  19. Artère pulmonaire
  20. Conduit alvéolaire
  21. Alvéole

Trajet de l'air dans l'appareil respiratoire[modifier | modifier le wikicode]

L'air inspiré pénètre dans les voies respiratoires supérieures (nez, bouche, trachée) puis dans les voies respiratoires inférieures (bronche, bronchioles...) jusqu'à arriver aux alévoles où se produisent des échanges avec le sang : le dioxygène (l'O2) traverse la fine paroi alvéolaire et arrive dans les capillaires.

Dans le sens inverse, le dioxyde de carbone (CO2) contenu dans les capillaires traverse la paroi et pénètre dans les alvéoles. Après avoir remonté les voies respiratoires, il est expulsé hors du corps humain.

L'air riche en 0² qui est passé dans le sang est acheminé vers les muscles qui vont le consommer pour pouvoir se contracter.

Composition de l'air respiré[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la respiration, l'air que nous expirons (air rejeté par les poumons) n'a pas la même composition que l'air que nous inspirons (air entrant dans les poumons). En effet, il se produit des échanges à l'intérieur de notre corps.

Azote[modifier | modifier le wikicode]

Le gaz le plus important dans l'air est le diazote : il constitue 78,2 % de l'atmosphère terrestre. Dans l'air expiré, il y a la même quantité d'azote que dans l'air inspiré, ce qui prouve que notre corps n'en a pas besoin.

Oxygène ou dioxygène[modifier | modifier le wikicode]

En revanche pour le dioxygène cela varie. Dans l'air inspiré il y en a 20,8 % et dans l'air expiré, il n'en reste que 16 %. Cela montre que notre corps en a besoin et en a consommé une partie.

Gaz carbonique[modifier | modifier le wikicode]

Enfin, le taux de dioxyde de carbone est différent entre l'air inspiré et l'air expiré. On trouve 0,03 % de CO2 dans l'air inspiré et 4,1 % dans l'air expiré. Cela montre que notre corps en a rejeté, c'est donc un déchet.

Dioxyde de carbone[modifier | modifier le wikicode]

Le dioxyde de carbone, aussi appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique, est un composé inorganique dont la formule chimique est CO₂, la molécule ayant une structure linéaire de la forme O=C=O.

Expérience de l'eau de chaux[modifier | modifier le wikicode]

Afin de montrer que l'air expiré contient du dioxyde de carbone (ou gaz carbonique), nous pouvons utiliser l'expérience de l'eau de chaux.

En termes de tous les jours, l'eau de chaux (qui est une solution de chaux éteinte), se trouble en présence de gaz carbonique : cela donne un précipité blanchâtre de carbonate de calcium, autrement dit de calcaire.

eau de chaux + gaz carbonique → calcaire + eau


Ou bien, pour dire la même chose en termes scientifiques, l'eau de chaux (solution saturée d’hydroxyde de calcium Ca(OH)2) se trouble en présence de dioxyde de carbone (CO2). Le précipité blanc ainsi formé est du carbonate de calcium CaCO3.

Ca(OH)2 + CO2 → CaCO3 + H2O
Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.
Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.