Claire Gallois

« Claire Gallois » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Claire Gallois, de son vrai nom Claire Renard, est née le 8 octobre 1937 à Boulogne-Billancourt. C'est une femme de lettres française et critique littéraire.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Elle passe son enfance dans la Creuse, puis est pensionnaire à Verneuil-sur-Seine et continue ses études au lycée Molière à Paris.

Elle reçoit le prix de la vocation en 1965 et commence une carrière de journaliste littéraire dans plusieurs magazines féminins comme Elle et Marie-Claire mais aussi Paris-Match.

Parallèlement elle se met à écrire des romans et se fait connaitre par Une fille cousue de fil blanc en 1970, qui sera porté à l'écran par Michel Lang en 1977.

Elle a un fils en 1972.

Jacques Chancel la reçoit dans son émission Radioscopie le 4 décembre 1978.

Depuis 1984 elle fait partie du jury du Prix Femina.

En 1997, elle recueille les témoignages de 40 chômeurs suite au choc de son inscription à l'ANPE à 60 ans.

Le 1er janvier 1998, elle est nommée chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur, et officier dans l'ordre national du Mérite en mai 2012.

Depuis 2005 elle siège à la Commission nationale consultative des droits de l'homme.

Elle a fait parler d'elle récemment pour sa position, controversée, sur les Jeux vidéo.

Elle a reçu le Prix de la Coupole 2017 pour son dernier roman autobiographique.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

  • À mon seul désir, Buchet-Chastel, 1965
  • Des roses plein les bras, 1966
  • Une fille cousue de fil blanc, Buchet-Chastel, 1970, réédité en 1995
  • Jérémie la nuit, Buchet-Chastel, 1976
  • La vie n'est pas un roman, Grasset, 1978
  • Le Cœur en quatre, 1981
  • Et si on parlait d'amour, 1986
  • L'Homme de peine, Grasset, 1989
  • Les Heures dangereuses, Grasset, 1992
  • La Grosse et la Maigre, 1994
  • La dernière nuit quand j'étais jeune, Albin Michel, 1995
  • Trahisons sincères, Éditions de l'Olivier, 1997
  • L'Honneur du chômeur, Denoël, 1998 : après son licenciement par son éditeur Albin Michel
  • L'empreinte des choses cassées, Grasset, 2008
  • Vivre libre, L’éditeur, 2011
  • Moi Président, Stock, 2014
  • Et si tu n'existais pas, Stock, 2017
Portail de la littérature —  Tous les articles sur les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées...