Catherine d'Alexandrie

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Révision datée du 17 août 2018 à 22:16 par Jacques Le Fataliste (discussions | contributions) (une sainte de l'Église catholique ayant vécu aux IIIème et IVème siècles)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Sainte Catherine

Catherine d'Alexandrie, plus connue sous le nom de sainte Catherine, est une sainte de l'Église catholique ayant vécu aux IIIème et IVème siècles.

Sa fête a lieu le 25 novembre.

Vie de la sainte

D'après les récits religieux, sainte Catherine habitait Alexandrie où elle reçut une éducation complète. Vers l'age de 17 ans, elle apprit que des rituels païens étaient organisés par l'empereur Maxence. Elle lui demanda de rassembler tous ses philosophes pour qu'elle puisse leur témoigner de sa foi chrétienne et les convertir. Après la rencontre avec sainte Catherine, les philosophes, venus pour la contredire, furent en fait convaincus et adoptèrent le christianisme, tout comme la femme de l'empereur. Ce dernier prit cela pour un affront et fit brûler vifs tous les philosophes, tua sa femme mais, séduit par la beauté de Catherine, il la demanda en mariage. Comme elle refusait, il voulu lui faire subir le supplice de la roue. Seulement au moment de l'attacher à la roue, toutes les piques éclatèrent. Furieux, Maxence lui fit couper la tête et du lait en sortit.

Attributs

Les saints et les saintes sont souvent représentés avec un ou plusieurs objets qui les caractérisent afin de les reconnaître, on appelle cela les attributs. Parmi ceux de sainte Catherine on retrouve :

  • la roue, en référence à la tentative de supplice
  • l'épée qui lui trancha la tête
  • à ses pieds, les philosophes païens morts ou brûlés
  • un livre, symbole de son érudition
  • la palme, attribut des martyres


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Catherine d'Alexandrie de Wikipédia.
Portail du christianisme — Tous les articles concernant le christianisme.