Brigades internationales

« Brigades internationales » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le drapeau des Brigades internationales. Le drapeau républicain espagnol frappé de l'étoile rouge à trois branches
.

Les brigades internationales sont des unités de volontaires étrangers qui combattirent aux côtés des Républicains pendant la guerre civile espagnole de 1936 à 1938. Un grand nombre étaient d'idées communistes et quasiment tous des anti-fascistes.

Dès juillet 1936, des volontaires, à leur propre initiative, rejoignent l'Espagne où vient d'avoir lieu le soulèvement militaire nationaliste. Ce n'est que le 17 octobre que le dirigeant communiste soviétique Staline donne son « feu vert » pour que les partis communistes du monde entier envoient des volontaires en Espagne.

En juin 1937, il y avait environ 59 000 volontaires brigadistes en Espagne.

Combattants volontaires des Brigades internationales à Tortosa. 1938

Les volontaires venaient de 53 pays. Les brigadistes étaient regroupés le plus souvent par nationalités. Il y eu 7 brigades. Proportionnellement à la population de leur pays ce sont les Canadiens qui sont les plus nombreux (plus de 1500). Mais les plus gros effectifs sont formés par les Français (9000), les Autrichiens (environ 5000), les Allemands (environ 5000), les Italiens (plus de 3300), les Polonais (environ 3000), les Américains (environ 2800) , les Britanniques (environ 2000), les Yougoslaves (environ 1600). Les soviétiques ne fournirent que 2000 brigadistes, surtout destinés à l'encadrement militaire et politique des brigades. Nombre d'entre eux, étaient des exilés politiques (Allemands, italiens, Autrichiens chassés par le nazisme et le fascisme). D'autres avaient été chassés par des régimes très autoritaires (Pologne, Yougoslavie). Pour les Français, les Britanniques pou les Américains-Canadiens il s'agissait de défendre le régime démocratique de la République espagnole, attaqué par les rebelles nationalistes du général Franco aidés par l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste.

Beaucoup avaient une expérience militaire acquise pendant la première Guerre mondiale de ce fait étaient envoyés dans les endroits les plus exposés pour soutenir les troupes régulières espagnoles moins expérimentées (l'Espagne n'avait pas fait la guerre de 1914-1918). Les brigades internationales combattirent pour défendre Madrid (novembre 1936), à la bataille de Guadalajara (mars 1937), à bataille de Belchite (fin août/début septembre 1937), à la bataille de Teruel (décembre 1937/février 1938), au début de la bataille de l'Èbre (juillet/novembre 1938)

En septembre 1938, les brigades internationales ont été retirées des combats et dissoutes par le gouvernement républicain espagnol, à la demande des gouvernements français et britannique.

Certains volontaires étrangers (anarchistes ou trotskystes) au lieu de rejoindre les brigades internationales, à leurs yeux trop contrôlées par les communistes staliniens ont préféré rejoindre les groupes politiques espagnols comme le POUM ou les anarchistes, qui combattaient aussi les troupes rebelles nationalistes.

Après leur engagement en Espagne, certains brigadistes sont allés aider les Chinois qui combattaient l'invasion japonaise de leur pays. Beaucoup de brigadistes devinrent des résistants à l'occupation de l'Europe par les troupes allemandes à partir de 1940.

Portail de l'Espagne —  Tous les articles sur l'Espagne