Agriculture vivrière

« Agriculture vivrière » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une agriculture vivrière est un ensemble de productions agricoles (plantes ou animaux ) qui sont destinées à l'alimentation quotidienne de l'agriculteur et de sa famille, ainsi que de ses animaux tels que des moutons ou des vaches. Les surplus éventuels sont commercialisés, généralement au village ou à la ville la plus proche.

L'agriculture vivrière s'oppose à l'agriculture commerciale !

L'agriculture vivrière se fait dans le cadre familial. Elle emploie une partie des membres de la famille. Généralement la surface cultivée est petite et le matériel agricole réduit.

Aujourd'hui dans de très nombreux pays tropicaux, les cultures vivrières reculent au profit des cultures commerciales dont les produits sont exportés vers les pays riches, afin d'être consommés par des américains et européens. Les surfaces sont aussi réduites par l'augmentation de l'espace consacré aux plantes destinées à l'industrie (palmier à huile) ou plantes destinées à fournir des agrocarburants. Elle favorise la biodiversité

Charrue-collier d'épaules-labours-semailles.jpg
Les différentes types d'agriculture

Agriculture biologiqueAgriculture commercialeAgriculture extensiveAgriculture hors-solAgriculture intensiveAgriculture vivrière


Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.