Horus

« Horus » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le dieu Horus (à droite), et un de ses ancêtres divins le dieu Geb (à gauche)
Une des plus anciennes représentations du dieu Horus (stèle du roi serpent)

Horus est l'un des plus anciens et des plus importants dieux de la religion de l'Égypte antique. Il est représenté comme un homme ayant une tête de faucon. Il est le dieu protecteur du pharaon, pour cette raison Horus est souvent paré de la double couronne royale. Son nom signifie celui qui est au-dessus.

Le dieu Horus est très ancien puisqu'il apparait dès la première dynastie (fin du IIIe millénaire) comme en témoigne la stèle du roi serpent.

Horus connaît de nombreuses représentations :

  • Il peut être Ré-Horahkty, Horus de l'horizon, qui est le soleil du matin et du soir. Il est alors représenté avec une tête de faucon surmontée du disque solaire de Ré.
  • Dans le mythe d'Osiris, il est le fils d'Isis et d'Osiris et le neveu de Seth. Seth a tué, son frère Osiris. Horus affronte Seth pour venger la mort de son père Osiris et en sort victorieux. Il est alors Horus « vengeur de son père ». Il sera à la suite de ce combat le premier pharaon légendaire d'Égypte.

Ayant combattu victorieusement les forces de désordre que représente Seth, Horus est le symbole de l'ordre et de l'harmonie universelle, un rôle qui reviendra de droit divin au pharaon.

Horus a une grande importance pour les Égyptiens :

  • Lors de son combat avec Seth, il perd son œil gauche. Celui-ci sera reconstitué par Thot. La plupart des Égyptiens porteront une amulette représentant l'œil d'Horus qui les protège du « mauvais œil ». L'œil d'Horus était aussi peint à la proue des navires égyptiens afin d'écarter les dangers de la navigation sur le Nil.
  • Dieu protecteur du pharaon il est, dès la première dynastie, le premier nom officiel (le nom d'Horus) que porte le pharaon dans sa titulature. Dès le règne du pharaon Khéphren, le pharaon rajoute à sa titulature officielle un autre nom (l'Horus d'or)

Au moment de la momification des morts les organes internes étaient placés dans des vases canopes qui à partir de la XVIIIe dynastie (milieu du IIe millénaire) avaient des bouchons représentant les quatre fils d'Horus : Amset à tête d'homme, Hâpi à tête de babouin, Douamoutef à la tête de chacal et Kébehsénouf à la tête de faucon.


Portail de l’Égypte ancienne - Tous les articles sur l’Égypte ancienne.


Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...