Sprint (athlétisme)

« Sprint (athlétisme) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Sprint.
Bolt et autres sprinters dans une course

Le sprint regroupe toutes les courses où l'athlète doit parcourir une faible distance le plus rapidement possible. Contrairement à la course de fond les talons ne touchent pas le sol. Pour être un bon sprinteur il faut avoir la capacité d'utiliser exclusivement les muscles des jambes et d'être très véloce car l'effort demandé est très violent.

Les athlètes qui pratiquent le sprint s'appellent les sprinteurs. Pour les athlètes pratiquant la course d'obstacles (100 m haies, 110 m haies, 400 m haies), on utilise le terme de hurdler.

Les disciplines de sprint qui sont au programme des Jeux olympiques sont : le 100 m, le 200 m, le 400 m. D'autres disciplines sont concernées par le sprint mais elles ne figurent pas au programme des Jeux olympiques, il s'agit : du 50m, du 60m, du 150m, du 300m et du 500m (voire le 600m au Canada). Il existe également des disciplines où les coureurs se transmettent un témoin, il s'agit du 4x100m et du 4x400m ces épreuves sont des relais.

Le 100 m consiste à parcourir, 100m en ligne droite, un sprinter de haut niveau le court en environ 10 secondes et une sprinteuse en 11 secondes. Le 100 m est une des épreuves les plus anciennes car on en retrouve la trace plusieurs siècles avant les premiers Jeux olympiques antiques. De plus, cette épreuve est considérée comme la discipline reine de l'athlétisme après avoir supplanté le marathon.

Le 200 m est la course la plus rapide de toutes les distance existantes, on observe des moyennes de vitesse allant jusque 43 km/h. Elle correspond à un demi-tour d'une piste d'athlétisme de 400 m. Son histoire remonte à une course qui portait le nom de stadion. Le stadion consistait en un tour de piste (qui se courait en ligne droite à Olympie, sans virage). Ces jeux se pratiquaient uniquement par des hommes (nus). Avant les années 1960, le 200 m était couru en ligne droite aux États-Unis. Depuis 1958, le 200 m doit être parcouru sur une piste de 400 m, ce qui implique de courir les cents premiers mètres en virage, c'est pour cela que tous les participants ne démarrent pas exactement au même endroit car le virage est plus important pour les coureurs du 8ème couloir.

Le 400 m consiste à parcourir un tour de stade de 400 m. En extérieur, la piste doit mesurer exactement 400 m et doit comporter deux lignes droites parallèles et deux virages dont les rayons sont égaux. Chaque athlète dispose d'un couloir séparé d'une largeur de 1,22m marqué par des lignes blanches d'une largeur de 5 cm. Cette épreuve est considérée comme un sprint long ou sprint d'endurance car elle demande de la résistance à la douleur, il faut également bien doser son effort car il est physiologiquement impossible de courir cette distance à pleine vitesse.

Le record du monde paralympique est de 10'91, il a été réalisé par Oscar Pistorius en 2007. Il détient également le record du monde paralympique du 400m, sur cette distance, il a fait 45'07.

Portail des sports —  Tous les articles sur les sports.