Quai de pêche de Mbour

« Quai de pêche de Mbour » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Mbour, un département de Thiès, lui même une région du Sénégal abrite un quai de pêche dans ses environs.

Situation géographique[modifier | modifier le wikicode]

Le quai se trouve entre le marché central et les quartiers de Tefess et Escale et s'étend sur une surface de 50 000 m². Il est composé d'un espace frigorifique, d'une aire de débarquement de poissons, d'un marché où les produits sont vendus, des bâtiments administratifs, un grand parking pour les camions-frigo.

Le quai s 'ouvre sur une plage d'environ un kilomètre. C'est le deuxième port du Sénégal de par le volume des débarquements après celui de Joal.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Jusqu'en 1992, l'espace occupé par le quai servait seulement à débarquer du poisson, à ranger les pirogues après la pêche mai aussi à fumer et à sécher du poisson. Le chantier démarré en 1992 est livré en 1993 et mis sous la tutelle de la municipalité puis est ouvert aux professionnels du secteur en 1995 (mareyeur, pêcheurs, femmes transformatrices...)

Offres[modifier | modifier le wikicode]

Le quai alimente le marché local en poissons frais et aussi les marchés de l’intérieur du pays. Il donne des produits aux femmes transformatrices. La plupart du poisson débarqué (50 000 tonnes de poissons divers y sont débarqués chaque jour) est exporté vers l'Europe et l'Asie. Des petites activités parallèles se sont développées tout autour allant de vendeuses de poissons frits aux marchands de fripe.

Gestion[modifier | modifier le wikicode]

Un comité élu par les acteurs socio-professionnels du secteur est charge de la gestion du quai. Ce bureau est élu pour 4 ans renouvelables et sans limite

Ressources[modifier | modifier le wikicode]

Le budget de fonctionnement provient des taxes d'accostage (0,50 Euro  pour les petites pirogues et 1 Euro pour les grandes pirogues), de la taxe de débarquement (0,20 Euro par caisse de poissons débarqué), des tickets d'entrée pour les véhicules (4 Euros pour les camions et 1 Euro pour les petites voitures et des taxes d'exercice (0,20 Euro par mareyeur et par jour).

Ces ressources servent à payer le personnel employé par le Comité, à régler les factures d'eau et d'électricité, la taxe quotidienne municipale et les salaires du personnel administratif et les indemnités des membres du Comité.

Crabes Mbour
Accueil d'une pirogue à son retour
Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...