Mbombog

« Mbombog » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Fichier:Mbombog 08.jpg
Un Mbombog exécutant un rite

Le Mbombog dérive de la langue Bassa’a. Il vient du mot « Mbog » qui signifie « univers », qu’il soit petit ou extrêmement étendu. Ensuite le Mbog indiquera par la suite tous les ressortissants des différents lieux. On entend aussi le Mbog comme l’organisation sociale ou le savoir social. Le Mbombog est dépositaire du pouvoir et maître de l’ordre universel, le garant de la tradition Bassa.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

C’est le « Hilombi », le Dieu créateur qui lui-même plaça à la tête des Bassa’a la personnalité du Mbombog afin qu’elle puisse définir et encadrer son existence en tant qu’entité identifiable et singulière sur la terre. Elle fut un guide aussi bien spatial que temporel.

Le Mbog était aussi le fétiche particulier enfermé dans un coffret d’écorces et comprenait, croit-on, les ossements du premier ancêtre du groupe. Le Mbog est un pourvoir de commandement que l’une des unités « Mbombog se voyait investi pour parler au nom de sa communauté ou la représenter partout.

Spécificités d’un Mbombog[modifier | modifier le wikicode]

Comme chaque culture nait d’une société, on pourrait dire chaque société se développe en fonction de son environnement naturel dont elle est à la fois le produit et l’agent perpétuel de transformation. Le Mbog est la preuve maîtresse de facteurs sociologiques depuis la nuit des temps. Le pouvoir du Mbombog est un pouvoir d’ordre et d’équilibre pour chaque individu. La communauté se sent en sécurité dans ses personnes et ses biens. Le Mbombog délègue ses pouvoirs aux autres confréries auxquelles il appartient.

Parmi tant de spécificités, le Mbombog est un homme dont l’autorité repose essentiellement sur sa magnanimité et sa grandeur d’âme.

Le Mbombog n’est pas enterré comme une personne ordinaire. Une fois mort, il est enterré par les autres ou un autre Mbombog choisi par lui-même de son vivant.  Son deuil est organisé longtemps après son enterrement, qui sera matérialisé par une tombe virtuelle et cérémoniale.

Animation du Mbog[modifier | modifier le wikicode]

C’est un évènement culturel avec beaucoup de solennités et de joie à l’ouverture, puis cette liberté de mouvement qui entoure les soirées de spectacles offertes aux festivaliers: les danses traditionnelles (l’Assiko, le Makunè, le Bolbo, le Bekèlè), les balafons et la lutte traditionnelle organisée par les vaillants  jeunes.

Le siège du Mbog[modifier | modifier le wikicode]

Le siège du Mbog dérive de  «Ngog Tituba » détenu par les Bambombog du Cameroun dans la région du Centre, département du Nyong-et-Kellé et la région du Littoral, département de la Sanaga Maritime. Bambombog  c’est l’ensemble des personnes qui détiennent la tradition du mbog ; le pluriel de Mbombog.

La présidence du Mbog[modifier | modifier le wikicode]

La présidence de Bambobog est rotative d’une durée de trois ans renouvelable. Le président Babombog actuel est l’honorable Yebga Yebga qui assure le rôle du président général des Bambombog du Cameroun.

Portail du Cameroun —  Tous les articles sur le Cameroun.
Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...