Macadam

« Macadam » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
En 1823, empierrement d'une route selon la technique Macadam. Au premier plan les ouvriers concassent les pierres pour obtenir la granulométrie désirée.

Le macadam est une technique de revêtement pour les routes. Le procédé est attribué à un ingénieur écossais John Loudon McAdam. Cependant il a eu des précurseurs comme Jean-Rodolphe Perronet, fondateur et premier directeur de l’École nationale des ponts et chaussées.

Le principe du macadam est de superposer des couches successives de pierres de granulométries décroissantes : les gros éléments sont placés à la base et assurent la solidité. Ensuite on répand des pierres de granulométrie plus petite pour combler les vides. Pour terminer en surface, on installe une couche de matériaux finement concassés puis compactés.

Pour assurer un bon écoulement de l'eau pluviale, la chaussée a une pente transversale et elle est si possible surélevée par rapport aux terrains voisins afin de la protéger de l'eau et de la boue.

Par la suite, le macadam a été amélioré. Son étanchéité de surface a été améliorée par imprégnation de bitume ou de goudron (le tarmac). Aujourd'hui le goudron (provenant de la houille) est remplacé par le bitume qui est un dérivé du pétrole. On continue cependant à parler de macadam.

La première utilisation du "macadam" en France fut en 1915 dans le Pas-de-Calais, par l'armée anglaise entre Montreuil-sur-Mer et Saint-Pol-sur-Ternoise.



Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…