La Paire de chaussures

« La Paire de chaussures » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jack Purcell shoes.jpg

Le titre s'écrit « La Paire de chaussures », mais ce navigateur n'a pas pu l'afficher correctement.

La Paire de chaussures est l'un des Contes de la rue Broca, publiés par l'écrivain français Pierre Gripari en 1967.

L'auteur[modifier | modifier le wikicode]

Pierre Gripari (1925-1990) est un écrivain français de littérature de jeunesse. Ses Contes de la rue Broca (1967) remettent au goût du jour les contes traditionnels, avec humour et imagination, dans un cadre parisien contemporain où certains de ses personnages sont des enfants immigrés.

Les personnages[modifier | modifier le wikicode]

  • Tina : chaussure gauche de la paire de chaussures. Elle est amoureuse de Nicolas.
  • Nicolas : chaussure droite. Il est amoureux de Tina.
  • L'acheteuse : femme riche, intelligente et gentille qui achète la paire de chaussures.
  • Le docteur : médecin qui prévient l'acheteuse qu'elle risque une amputation des pieds.
  • La femme de ménage : femme qui fait le ménage chez l'acheteuse et qui vole les chaussures restées dans son placard.
  • La nièce : nièce de la femme de ménage qui lui donne la paire de chaussures.
  • Le petit garçon et la petite fille : ils découvrent la paire de chaussures dans les ordures et décident de les unir pour toujours en les clouant sur une planche.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

C'est l'histoire d'une paire de chaussures amoureuses. Elles habitaient dans une belle boîte en carton et elles espéraient bien que cela durerait pour toujours.

Mais un jour une vendeuse les sortit de leur boîte afin de les essayer à une dame ; la dame les achète et sort avec les chaussures neuves aux pieds. Les deux chaussures Tina et Nicolas marchent toute une journée sans se voir.

  • Péripétie n°1 :

Nicolas fait un petit écart vers Tina à chaque pas. Alors la dame trébuche et, se croyant malade, va chez le médecin. Il prévient l'acheteuse qu'elle risque une amputation des pieds.

  • Péripétie n°2

Cette fois, c'est Tina qui fait un pas vers Nicolas et la dame continue de tomber. Elle retourne chez le médecin mais elle finit par comprendre que les chaussures sont amoureuses, elle demande à sa femme de ménage de ne pas les jeter.

  • Péripétie n°3

La femme de ménage vole les chaussures et tombe dans les marches. Elle les donne à sa nièce qui est boiteuse.

  • Péripétie n°4

La nièce ne marche pas beaucoup, les chaussures sont heureuses mais comme elle boite, Tina s'use plus vite que Nicolas.

  • Péripétie n°5

La boiteuse achète des chaussures neuves et jette Tina et Nicolas dans les ordures.

Il y a une semelle plus usée que l'autre et Tina s'inquiète. La boiteuse achète une nouvelle paire de chaussures et met celles-là aux ordures.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…