Kati

« Kati » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
ECOLE FARADA KATI

Kati est une ville du Mali.


Cérémonie d’intronisation d’un chef de quartier[modifier | modifier le wikicode]

Farada est l’un des quartiers de Kati où les pratiques ancestrales résistent encore à l’épreuve du temps. L’intronisation de son chef en est une illustration, cette cérémonie de succession se déroule 3 mois après la disparition physique du précédent. Dans la concertation, les sages du quartier désignent le successeur et la date de son intronisation. Il portera obligatoirement sur un notable, le vestibule connaitra des travaux de réhabilitation. Le crieur public donnera l’information à tout le quartier, un messager se rendra auprès de chaque chef de quartier environnant pour donner l’information qui servira d’invitation.

Les responsables administratifs, futurs collaborateurs du nouveau chef seront également informés. La peau royale sera celle d’un taureau de 7 ans qui sera immolé, une vieille réjouissance sera organisée sur la place publique. Tous les dignitaires du quartier se rendront tôt le matin dans la famille du nouveau chef pour un entretien à huis clos. A l’heure de la cérémonie, les chasseurs, braves guerriers entourent le chef d’un demi cercle. Suivis des dignitaires ils se dirigent vers la place publique, on fera asseoir le futur chef à trois reprises sur la peau royale. Il y a à coté de lui, ses épouses et un homme de caste du quartier.

A chaque prise de parole une pluie de louange de fer sur le chef aux anges et toute la population au chef. La dernière intervention est consacrée à un rappel des différents chefs qui se sont succédés dans le quartier.

L’honneur est fait à son adjoint de remercier la population et de mettre fin à la cérémonie.

LA PAIX

Rôle de la tradition dans la gestion des conflits[modifier | modifier le wikicode]

Farada est un quartier périphérique situé à l’Ouest de la ville de Kati. Créée en 1974, son école se situe à l’autre versant du goudron (l’axe Kati-Kita) face à l’académie d’enseignement.

Elle a été baptisé de l’école de Birama SIDIBE un fils du terroir, une haute personnalité de première république du Mali. Dans ce quartier, la maitrise de la tradition, des coutumes, et mœurs du milieu est important dans la désignation du conseil. Ici l’autorité de la tradition ne souffre encore d’aucun effritement force reste toujours à elle dans l’équilibre des relations humaines. Le chef de quartier, autorité traditionnelle est sollicitée dans la gestion de tout conflit. Imbu de l’histoire qui a marqué les liens entre les différentes composantes de la société constituent encore un moyen de recours dans la solution des conflits entre individus, groupes communautaires. Il a toujours évoqué ce lien historique séculaire pour sélectionner les incompréhensions, même au bord d’une rupture entre les communautés. Les différentes protagonistes prennent conscience de leurs futures lâchent du lest, la solution est trouvée

Portail du Mali —  Tous les articles sur le Mali.