Vikidia 128px.png
Logo-lilo.png
Communauté  • Livre d'or
Contribuer, diffuser, rejoindre l'association, faire des recherches, ou regarder une vidéo ; il existe de nombreuses façons de soutenir Vikidia.

Instrument traditionnel

« Instrument traditionnel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un instrument traditionnel est un instrument de musique qui revient très souvent en musique traditionnelle. Quelques-uns sont présentés ici.

La vielle à roue[modifier | modifier le wikicode]

Une vielle à roue

La vielle à roue est un instrument à cordes frottées. Le vielleux tient sa vielle sur ses genoux, la vielle étant attachée par une ceinture. Il tourne la manivelle avec sa main droite et joue la mélodie avec la main gauche. Les cordes reposent sur la roue qui est actionnée par une manivelle, permettant aux cordes d'entrer en vibration par ce fait. Un clavier est prévu pour pouvoir jouer la mélodie. Ce clavier est le même que celui du piano, il comporte aussi les altérations. Mais il est en bois. Pour jouer, le vielleux penche un peu son instrument en avant et les notes du clavier retombent donc une fois poussées pour obtenir un son. Le fait de ne pas arréter de tourner la manivelle de la vielle permet d'obtenir un son continu. Nous avons donc là une mélodie.

Mais la vielle n'est pas que mélodie. Elles comportent plusieurs sortes de cordes. Nous avons ainsi :

  • Les chanterelles. Ces cordes sont celles utilisées pour la mélodie.
  • Les bourdons, cordes permettant un accompagnement grave pour la mélodie.
  • Le chien, lui, permet d'effectuer une rythmique accompagnant la mélodie. Le chien est appelé ainsi parce que cette corde repose sur un petit morceau de bois faisant penser à un chien. Il est très important parce que sans cette corde, la rythmique ne peut être donnée par la vielle. Ce rythme est donc fait grâce à des mouvements particuliers du poignet, appelés coups de poignet.

Il y a plus ou moins de cordes sur une vielle, mais ce nombre n'étant pas très élevé. En général il y en a six.

L'accordéon diatonique[modifier | modifier le wikicode]

Un accordéon diatonique

L'accordéon diatonique est un instrument à vent. Un gros soufflet occupe le centre de l'instrument, tandis que les touches de l'accordéon sont organisées des deux côtés de l'instrument : les basses à gauche, les notes à droite. Il a une organisation comparable à celle de l'harmonica, puisque si l'on pousse ou si l'on tire en appuyant sur une touche, on n'obtiendra pas la même note : c'est pour cela qu'il est appelé diatonique. Nous avons donc le clavier de mélodie à droite de l'instrument, s'étalant sur deux ou trois rangées selon les accordéons et le niveau du musicien, et le clavier des basses à gauche de l'instrument. La difficulté de cet instrument est donc la coordination des doigtés, ainsi que le fait de savoir s'il faut pousser ou tirer pour obtenir tel son.

La gralla[modifier | modifier le wikicode]

Une gralla

La gralla est un haubois catalan, de petite taille. Ce haubois possède une ouverture élargie vers le bas, permettant au son de donner quelque chose de plus fort qu'un simple hautbois classique. Le haubois possède une anche dans laquelle il est très difficile de souffler au départ. Les jeunes apprenants sont donc assez mal vus, mais le son de cet instrument est très intéressant. Nous trouvons d'autres instruments de la même famille, tels que la taraute, ou la tenora par exemple, proposant des sons plus ou moins graves.

D'autres instruments traditionnels existent, ils sont encore nombreux.

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.